Menu

50e anniversaire du FESPACO: Une réduction des films en compétition recommandée

 

 La délégation générale du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a organisé, du 30 novembre au 2 décembre 2017 à Ouagadougou, un atelier international de réflexion sur  le  cinquantenaire du FESPACO qui se tiendra en 2019. Placé sous le thème «  Rôle, place et fonction du FESPACO dans le développement de l’expression cinématographique et audiovisuelle  en Afrique et dans la diaspora », cet atelier  international a permis aux participants, venus des quatre coins du monde, de  faire des propositions pour réussir l’organisation de ce cinquantenaire FESPACO reste la vitrine du cinéma africain.

Les acteurs du cinéma africain et de la diaspora étaient en conclave,  du 30 novembre au 2 décembre 2017 à Ouagadougou. L’objectif était de proposer  des reformes pour la réussite de l’organisation du 50e anniversaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévisons de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra en 2019.  Pour l’occasion, les anciens  responsables  du FESPACO, depuis sa création jusqu’à nos jours, des anciens  ministres  de la Culture du Burkina ont été associés à la rencontre. On peut citer,  entre autres,  Alimata Salembéré, première présidente du FESPACO à sa création 1969,  de Michel Ouédraogo, ancien délégué général du FESPACO, des  anciens  ministres en charge  de la Culture, Baba Hama et Philipe Sawadogo.  Cette rencontre a permis aux  participants de faire des recommandations allant dans le sens du repositionnement  de la biennale du cinéma africain  au niveau africain et même mondial. Il s’agit, entre autres,  de projeter quelques films lauréats depuis la naissance du festival,  de la  réduction du nombre de films en compétition (14 films en compétition long métrage, 14 films en compétitions courts métrages, 10 documentaires  et films d’école dont le nombre  est à déterminer),  de faire évoluer le statut du FESPACO, c’est-à-dire reformuler son model d’organisation pour qu’il aille vers une plus grande autonomie.

Les participants à l’atelier ont formulé des recommandations pour une bonne célébration du cinquantenaire du FESPACO

A l’issue de la rencontre,  plusieurs participants ont exprimé leurs fiertés d’avoir pris part aux travaux. «  Cette rencontre est une très belle initiative. Cela veut dire que  le 50e anniversaire connaitra  un franc  succès.   Si les responsables actuels du FESPACO  ont eu cette idée en faisant appel aux anciens qui sont encore  en vie pour  parler de comment doit évoluer le FESPACO,  ça veut dire qu’on prépare concrètement la manifestation », s’est réjoui  Alimata Salembéré, première président du FESPACO en 1969.

Alimata Salembéré première directrice générale du FESPACO a apprécié l’initiative de l’atelier

Pour  Ardiouma Soma, Délégué général du FESPACO,    cette rencontre s’inscrit dans le cadre des  concertations normales  que  le FESPACO  organise de façon régulière avec  les professionnels du cinéma et de l’audio visuel, avec ses partenaires.  « De façon particulière  pour cette fois ci, il s’est agi de parler de l’organisation du   cinquantenaire du FESPACO qui  se tiendra   en 2019. Nous avons eu 3  jours de travaux, de discussions intenses et  intéressantes avec des propositions  pertinentes », a-t-il précisé.

Zanga Camara

 

No comments

Laisser un commentaire

Elitis Express

Elitis Express

Promo Canal Plus

Promo Canal Plus

Facebook

TELECEL

TELECEL

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)