Recent Posts
a
24 May 2018

La Caravane « Libres ensemble » au festival Rendez vous chez nous à Ouagadougou

La 9e édition du festival rendez-vous chez nous accueille dans la soirée de ce 7 février précisément à 19h dans le quartier Gounhin de Ouagadougou au Burkina Faso, la caravane « Libres ensemble ». Ce groupe de conteurs et d’artistes composé de Congolais, de Canadiens et de Burkinabè donnera un spectacle de sensibilisation sur le thème du festival qui est « Ensemble contre la radicalisation ». Nous sommes allés à la rencontre du groupe qui était en pleine repet à l’institut Georges Kaboré pour en savoir plus sur ses objectifs, son fonctionnement et ses projets.

 Assis sur l’esplanade  qui sert de podium à l’institut Georges Kaboré, les membres du groupe « Libres ensemble » font leur dernières répétitions avant le spectacle de ce 7 février à Ouagadougou. La Canadienne Christine Bolduc, le Congolais Dorient Kaly et le Burkinabè KPG se faisaient accompagner par les musiciens burkinabè Patrick Kabré et Ousmane Ouédraogo sous le regard des étudiants de l’école de théâtre CFRAV.  Quelques petites retouches pour parfaire le conte de Dorient Kaly et le tour est venu pour la canadienne Christine Bolduc de présenter une chanson à l’assemblée. Le moment est immortalisé par Baudoin un photographe congolais. Après 30 minutes d’exercice, le groupe se prête à nos questions. « Comment Libres ensemble a été créé ? ». A cette question, Dorient Kaly nous confie que c’est à la faveur des jeux Olympiques  de 2015 à Rio de Janeiro que le groupe a vu le jour. 4 conteurs de nationalités différentes dont les Congolais Dorient Kaly et Baudoin, le Burkinabè KPG et le Canadien Stéphane Guertin ont décidé de s’agripper  sur le concept de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) « Libres ensemble » pour  des actions de sensibilisation.

Patrick Kabré à la guitare accompagnant Dorient Kaly au conte

 « Le projet s’est fait en 4 étapes. La première qui était celle de la réflexion s’est passée à Rio de Janeiro en 2015. La deuxième en France en 2016 où nous étions en résidence de création pour donner un contenu au projet. La 3e étape s’est passée au Maroc au Marakech du rire où nous avons donné des spectacles et des ateliers. Là nous sommes à la 4e étape au Burkina Faso où nous allons nous produire au festival rendez-vous chez nous » nous explique le Congolais. Leur leitmotiv c’est l’utilisation de l’art particulièrement des contes et des chants pour faire passer de  la parole citoyenne libre en vue d’ouvrir les esprits vers les autres.

La Canadienne Christine Bolduc a remplacé son compatriote Stéphane Guertin à l’étape de Ouagadougou

Selon KPG, lorsqu’ils arrivent dans un pays, ils font appel à des compétences locales pour leur permettre de mener à bien leur mission. « Pour l’étape du Burkina Faso, nous nous sommes attachés les services de Patrick Kabré qui nous accompagne à la chanson et à la guitare et de Ousmane Ouédraogo à la percussion et aussi à la chanson » explique –t-il.  Leur travail sera donc restitué dans la soirée de ce 7 février au Festival Rendez-vous chez nous à partir de 19h sur la place de la femme. Après, la caravane va se déporter demain à l’école primaire de Kienfangué et le 9 février au CEFISE. L’étape du Burkina Faso a été rendue possible grâce au Conseil départemental de l’Essonnes en France, à l’ambassade du Canada au Burkina Faso, à la Maison Daudet, à la compagnie Zappar et à l’association Koombi. Des structures à qui KPG a traduit ses remerciements.

KPG a remercié les structures grâce à qui l’étape de Ouagadougou est une réalité

Après le Burkina Faso, la caravane déposera ses valises entre autres,  au Congo, en Suisse, au Canada et en Haïti.

Yannick SANKARA

1
Share With:
Rate This Article
No Comments

Leave A Comment