Recent Posts
a
22 July 2018

FESTIVAL SOKO: C’est parti pour la 3e édition.

La 3e  édition du Soko Festival bat son plein à Ouagadougou. Le top de départ a été donné le 4 janvier 2018 à l’Institut français de Ouagadougou.    Pour cette année,  ce sont,  l’Institut français, l’Institut Burkinabè et le jardin de la musique  Reemdogo qui accueilleront les spectacles du 4 au 8 janvier 2018.

Du 4 au 8 janvier 2018, se  tient  à Ouagadougou, la 3e  édition du Soko Festival. Pendant 5 jours, les artistes  musiciens  comme   Nourat, Pamilka,  Joey Le soldat, Onasis, Smokey, Bila  Aka Kora pour ne citer que ceux là,  se produiront en  live  à l’Institut français de Ouagadougou,  à l’Institut Burkinabè et  au jardin de la musique  Reemdogo sis au quartier Goughin.  Déjà,  après avoir vu certains artistes  se produire sur scène, les partenaires, venus de France,  ont exprimé leur joie de voir des artistes aussi talentueux. « C’est du  costaud », « c’est bluffant », « le niveau est  excellent », sont entre autres, les qualificatifs  attribués au festival par Matthieu Spiegel, Directeur du FIMU, responsable de la mission musique et spectacle vivant venu tout droit de l’Hexagone pour communier avec les artistes burkinabè et au besoin nouer des partenariats Nord –Sud.

 

Les invités à l’ouverture du festival ont félicité les organisateurs pour leurs initiatives

Pour Freeman Tapily, coordonateur de Soko Festival,    l’introduction présage déjà un niveau excellent. « Les musicien sont là, le timing est respecté, le public est là. On peut dire tout se passe bien », s’est -t-il réjoui.  Pour soutenir les artistes, il a invité  le public burkinabè à prendre d’assaut les lieux choisis pour les différents spectacles.

Freeman Tapily, le coordonnateur de Soko Festival a invité le public burkinabè à sortir massivement pour soutenir les artistes

A l’en croire, le   SOKO  festival a pour objectif  de mettre les artistes burkinabè en contact avec les organisateurs et   autres acteurs  culturels à travers le monde.  Pour se faire, une table ronde est prévue ce samedi  6 janvier 2018 à l’Institut français.  Elle consistera à organiser des échanges directs  entre  les promoteurs de festival burkinabè et  les tourneurs, les promoteurs de festival à travers le monde.

Zanga Camara

1
Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR