Menu

Humanist au public burkinabè : « Venez découvrir toutes mes facettes les 4 et 11 novembre »

L’artiste-musicien burkinabè Humanist qui réside en France séjourne depuis quelques jours au pays des hommes intègres. La raison est qu’il prépare deux géants concerts à Ouaga et à Bobo Dioulasso. Dans une interview qu’il nous a accordée le 31 octobre dernier à l’Institut français, il invite le public à venir découvrir toutes ses facettes. Il parle également de sa carrière et de son nouveau single intitulé « Révolution AFRICA ». Lisez

Afriyelba : Pourquoi  le nom d’artiste Humanist ?

Humanist : Je vous remercie pour votre intérêt. Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter et encourager la jeune équipe du site AFRIYELBA pour le gros boulot qu’elle abat au quotidien. Nous sommes en France et nous suivons tout ce qui se passe au pays en matière de culture grâce à Afriyelba. Pour revenir à votre question, je dirai que j’ai  choisi  Humanist comme nom d’artiste parce que ce qui m’anime dans le rap, c’est la philosophie « I’am » c’est-à-dire je suis. Humanist c’est ce  « c’est je suis ». Un « Je suis » qui  partage ses joies, ses peines, ses sentiments d’injustices, qui met  tout ce qui se passe dans la vie en musique et le partage  le plus agréablement possible en musique avec le public.

Et là tu es venu une fois de plus partager ta joie au public burkinabè ?

Oui exactement. Je  suis venu au Burkina pour donner deux grands concerts lives le 4 novembre à L’institut français de Ouaga et le 11 novembre à l’Intitut français de Bobo Dioulasso.  Nous sommes actuellement en plein répétition avec les musiciens, il y a un travail en amont qui a déjà été fait et là nous sommes en train de parfaire les choses pour offrir des concerts de folie au public.

Que réserves tu au public concrêtement ? Quels sont les titres qui seront joués ?

Nous allons reprendre des titres de mon repertoire classique qui tourne et on va mettre de la nouveauté avec  mon nouveau titre « Révolution Africa ».  Nous réservons  aussi au public des nouvelles créa de mon prochain album. Ce sera vraiment un show balaise.

Pour Bobo je suppose que ça va être plus show comme une partie de ta famille y réside.

Sisi, tout comme à Ouaga ça va être de la tuerie. Je me donne à fond dans mes concerts donc dans les deux villes ce sera du balaise.

Dans « Révolution africa », ton nouveau single, tu assumes les paroles qui y sont prononcées ?

Bien sûr que oui. Je suis l’auteur de la chanson donc j’assume tout ce qui est dit.  C’est dans la lancée de ce que j’ai pu faire précédemment. Bien avant j’avais sorti  « Pays des hommes intègres » dans lequel je parle de la situation et du contexte  politique actuel au Burkina Faso.  Pour revenir sur « Révolution africa » je dirai que la chanson s’inscrit dans la nature des choses. Après l’insurrection , il y a eu une autre idée qui s’est mise en place et qui dépasse même le cadre du Burkina Faso, une idée panafricaine de changement. C’est de cela que je parle.

Si on te demandait de résumer en quelques mots l’histoire de ta musique, que répondra tu ?

Avant tout, je fais une musique touche tout le monde. Ma musique parle aussi bien de la fête, du développement, de la révolution, de sentiements, des conditions de vie, c’est une somme de vie que j’ai et que je délivre avec la personne que je suis.

Pour terminer je voudrais inviter le public burkinabè à sortir massivement le 4 novembre à Ouaga et le 11 à Bobo pour vibrer au rtyhme de ma musique. C’est vrai que j’ai déjà fait plusieurs concerts ici au Burkina mais cette fois-ci ce sont des spectacles qui me sont spécialement  dédiés, avec plus de temps. Venez découvrir toutes les facettes de Humanist au cours de ces concerts. Je voudrais faire une mention spéciale à Oumsey Nabollé avec qui je bosse depuis des années. Un grand merci aussi à tous ceux qui m’encouragent et me soutiennent dans ma carrière. Rendez-vous est pris à Ouaga et à Bobo pour vivre des moments inédits.

Propos recueillis par Yannick SANKARA.

 

No comments

Laisser un commentaire

Facebook

TELECEL

TELECEL

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)

Moaga Studios

Moaga Studios