Menu

Premier « One man show » de Lajaguar: Ce fut un coup de maître

« Waou » voici ce que l’on peut dire en un mot du spectacle du jeune humoriste burkinabè Sévérin Yaméogo, plus connu sous le nom de Lajaguar 1er. Premier « One man show » de sa carrière, le spectacle qui s’est déroulé le 25 novembre dernier à l’amphi 1000 places de l’Université de Koudougou a été un coup de maître.

Le week-end dernier toute la ville de Koudougou était en ébullition. Elèves, travailleurs et surtout étudiants n’avaient qu’un seul évènement en tête: le One man show de leur fils, camarade, amis et connaissance,  Lajaguar 1er. Nombreux sont même venus de Ouagadougou pour être témoins de ce premier grand spectacle de ce jeune humoriste. C’est dans un amphi, plein à craqué que la soirée a démarré à 21h à l’Université de Koudougou avec des artistes et humoristes montants. Le public, très surchauffé, a reçu l’homme de la soirée aux environs de 22h.

La mobilisation était totale à l’amphi 1000 places de l’université de Koudougou

L’entrée de  Lajaguar sur scène était fracassante. Elle s’est faite par la  simulation d’un cri de l’animal dont il porte le nom. « Vous avez pensé que c’est un animal qui venait n’est ce pas? Détrompez vous c’est l’enfant de quelqu’un » a lancé l’humoriste sous les applaudissements et cris de joie des spectateurs et les regards de ses deux mamans et de son papa.  Vêtu de veste blanche, pantalon et chaussures noires, Lajaguar a débuté son spectacle en expliquant sa stratégie de vente des tickets.

LaJaguar en plein communion avec son public

« Lorsque j’ai lancé la communication du spectacle, j’ai annoncé que le prix fait 1000 F CFA. Et j’ai fait plus d’une semaine sans rien vendre. Après réflexion, j’ai trouvé la stratégie d’ajouter un préservatif au 1000 F CFA. Et en une semaine j’ai vendu plus de 200 tickets ». Rires et applaudissements du public. Il continue  « En réalité fait-il savoir, le préservatif était un prétexte pour vendre les tickets. Quelqu’un dans la salle a-t-il eu un préservatif? » « Nonnn » répond les spectateurs. « Voilà, vous n’aurez rien ici » a ajouté Lajaguar avant de rentrer dans le vif du thème de son spectacle qui est « La galère rend nerveux ».

Imilo Lechanceux est venu prêté main forte à l’humoriste

La vie en cité universitaire, les conditions de vie des étudiants, les stratégies de drague des filles sont entre autres, les sujets sur lesquels Lajaguar a bâti des petites histoires drôles au grand bonheur du public. A un moment donné, il fait intervenir l’artiste musicien Imilo Lechanceux qui ajoute une touche musicale à son spectacle.

Et ce sous les regards de ses collègues, Jones de Génération 2000, Philomène et Augusta Palenfo, du promoteur des NAK, Koudbi Kola, de ses deux parrains, du célèbre journaliste Alexandre Legrand Rouamba et de bien d’autres invités de marque. C’est par un message plein de sens à l’endroit de la jeunesse que l’humoriste a  dit au revoir à son public après plus d’1 heure de show. Rendez vous est pris en 2018 à Ouagadougou.

Le promoteur des Nuits atypiques de Koudougou Koudbi Koala a encouragé et félicité l’humoriste pour ses efforts

Yannick SANKARA

 

No comments

Laisser un commentaire

Elitis Express

Elitis Express

Promo Canal Plus

Promo Canal Plus

Facebook

TELECEL

TELECEL

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)