Menu

Union nationale des cinéastes du Burkina: L’AG du 13 janvier n’a pas eu lieu

L’union nationale des cinéastes du Burkina (UNCB) est plus que jamais divisée. Depuis l’expiration du mandat du   bureau exécutif présidé par Emmanuel Sanon le 15  septembre dernier et la dotation du président du Faso d’une somme de plus d’1 milliard de F CFA aux cinéastes du Burkina, l’atmosphère s’est assombri au sein de la grande famille des cinéastes. La gestion de l’enveloppe financière et le renouvellement du bureau sont les deux points qui font débat actuellement. Deux assemblées générales ont été convoquées pour cet effet. L’une ce jour 13 janvier a été convoquée par le président sortant Emmanuel Sanon et l’autre le 20 janvier par le secrétaire à l’organisation, à la communication Thom Ouédraogo. Celle d’aujourd’hui a réuni effectivement des cinéastes mais l’Assemblée générale n’a pas eu lieu.

Le débat a été houleux

Pour l’Assemblée générale de ce matin ou du moins la réunion de ce matin convoquée par Emmanuel Sanon, c’est la voix du dialogue et du consensus qui ont été privilégiée. « Je pense que c’est une façon sage de faire les choses, si non on allait se rentrer dedans » se réjoui Gervais Kuela.  Tenue dehors dans la cour de l’ISIS, elle a permi aux cinéastes présents qui étaient pour la plupart des anciens de prendre 3 résolutions sous la médiation de Vincent Koala, président de la Confédération nationale de la culture du Burkina Faso.

La réunion s’est tenue sous la houlette de Vincent Koala

« Il a été décidé d’abord de travailler de manière consensuelle avec le bureau fédéral, le bureau exécutif et les 8 associations membres du l’UNCB pour qu’une date consensuelle d’élection soit trouvée, Ensuite, à cette élection un nouveau bureau exécutif sera mis en place et enfin ce bureau proposera de nouveaux textes gouvernants l’institution du cinéma de l’audio visuel du Burkina » a lu comme synthèse Vincent Koala devant les participants après un débat Houleux. Concernant L’assemblée du 20 janvier prochain, Vincent dit qu’il va y participer et portera ces mêmes résolutions à ceux qui feront le déplacement. C’est donc sur ces points de consensus que Idrissa Ouédraogo, Gervais Kwene, Noraogo Sawadogo, Rasmané Ouédraogo, Fils de l’homme et bien d’autres cinéastes se sont quittés tout en s’invitant de rester à l’écoute pour la suite.

Yannick SANKARA

1

No comments

Laisser un commentaire

Promo CANAL+

Promo CANAL+

Elitis Express

Elitis Express

Facebook

TELECEL

TELECEL

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)