Afriyelba
A la Une

1 pas vers l’autre, le spectacle chorégraphique qui éduque à la tolérance passe du 25 au 28 mai au Musée national.


La compagnie Bissanwé après 3 mois de résidence de création présente son spectacle Dugalen yeleen, 1pas vers l’autre du jeudi 25 mai au dimanche 28 mai au Musée national à Ouagadougou. Ce spectacle qui allie danse, musique et texte est un hymne à l’acceptation de l’autre dans ses différences, alors que le pays traverse une crise sécuritaire qui trouve ses racines dans l’extrémisme violent et l’intolérance.

1 pas vers l’autre est un spectacle de danse riche en son, lumière.

Le projet Dugalen yeleen ou le reflet du miroir est un questionnement sur les raisons de la crise sécuritaire que traverse le Burkina. Pour Awa Sangaré, la situation que traverse le Burkina est dûe à un manque d’amour entre les hommes. «Au vu du terrorisme et de l’insécurité je me suis dit que c’est parce que nous ne nous aimons pas assez que tout cela arrive. Il n’y a pas de raison qu’un de mes frères prennent une arme contre moi. Et si ça arrive je dois me demander ce que j’ai fait ou n’est pas fait parce que ce n’est pas forcément de sa faute» a-t-elle confié. Ce spectacle vise à désamorcer les cœurs et amener les hommes à d’accepter malgré les différences religieuses, ethniques, etc. Le projet est également inclusif car des personnes vivant avec un handicap y ont pris part.

Le spectacle a été écrit par Awa Sangaré.

Le spectacle est particulier car en plus de la danse on y retrouve du chant de du texte. Awa Sangaré donne les raisons de ce cocktail artistique. « Bien souvent les spectateurs se plaignent de ne pas saisir le sens des spectacles chorégraphiques parce qu’ils n’en connaissent pas les codes. J’ai voulu partager tout ce qui est en moi en ajoutant le texte et le chant et ce que j’ai proposé s’avoisine à de la comédie musicale » a-t-elle expliqué. Ousmane Diallo est l’un des 12 chorégraphes qui ont participé au projet. Il est heureux d’y avoir pris part. « Nous avons montré le meilleur de nous même et nous avons servi quelque chose de bien au public. Le travail rendu ce soir est acceptable et nous recevons les félicitations du public et c’est notre objectif » a laissé entendre le danseur venu du centre Ankata de Bobo Dioulasso.

Selon Jean Yves Sawadogo représentant le FDCT, le projet répond aux objectifs du fonds.

Le projet a été financé par le fonds de développement culturel et touristique et l’Union européenne. Selon Jean Yves Sawadogo, représentant du FDCT, le projet répond au objectif de la stratégie nationale de la culture et du tourisme du fonds car il fait la promotion de la diversité culturelle, de la créativité, et de l’entrepreneuriat.
Le spectacle Dugalen Yeleen est programmé tous les soirs jusqu’au 28 mai à partir de 20 heures au Musée national.

Par Wend Kouni.


Articles similaires

SORTIE DISCOGRAPHIQUE: Glhory en mode « Succès et gloire »

Afriyelba

Découvrez comment retrouver votre téléphone volé ou perdu en 48 heures

Afriyelba

FESPOCIT 2020 : « Élections et le vivre ensemble » s’invite dans les débats

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR