Afriyelba
A la Une Mode

13e édition du FESTIMA : Un panel pour dresser le bilan des éditions passées


Dans le cadre de la célébration de la 13e édition du festival international des masques et des arts de Dédougou (FESTIMA), qui se tient du 27 février au 5 mars 2015 dans la cité des bankuy à Dédougou, plusieurs activités sont au programme au cours de cette semaine. « Créer les infrastructures de sauvegarde du masque », c’est le thème donné à cette 13e édition qui se célèbre conjointement avec le 20e anniversaire du FESTIMA.

Bilan et perspectives du FESTIMA, c’est sur ce sujet que les panelistes se sont entretenus le 28 février dernier au marché des fruits et légumes de Dédougou. Chaque représentant de son pays a fait le bilan et les perspectives du FESTIMA. Martin Kodio Aka, chercheur à l’institut de l’histoire d’art et d’archéologie africain à l’université Félix Houphet Boigny de la Côte d’Ivoire a, avant de juger le bilan du FESTIMA positif, indiqué que le FESTIMA a permis de mener beaucoup d’activités dans le domaine cultuel et aussi de reconstituer un répertoire des masques. C’est aussi un rendez-vous de rencontre des autres types de masques de la sous-région. Quant au chef de la mission culturelle de Bandiagara du Mali, Pr Pierre Guindo, il a affirmé que c’est un grand pas pour le festival, car 20 ans dans la vie d’une structure c’est du succès. En ce sens qu’un grand chemin a été parcouru.

Un festival, selon lui qui s’organisait avec quelques groupes venant de la localité de Dédougou et qui est devenu un festival international, donc nous pouvons que nous réjouir. Le professeur a aussi indiqué que l’association de sauvegarde des masques (ASAMA) est reconnue auprès de l’UNESCO comme une ONG en consultation officielle et c’est la seule structure qui a un tel statut au Burkina d’autant plus qu’il joue un rôle majeur dans la valorisation de la tradition et dans la sensibilisation des communautés. Il faut noter que durant ces 7 jours, des prestations de masques des différents pays invités se tiennent au stade régional de Dédougou.


Articles similaires

Journée mondiale du blog: l’ABB va organiser une campagne digitale, selon sa présidente Bassératou KINDO

Afriyelba

FESPACO 2019 : Découvrez les 22 films burkinabè qui feront partie de la compétition

Afriyelba

« Si vous quittez votre mari parce qu’il vous vous trompe, vous êtes une idiote », dixit une actrice nigériane

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR