20 September 2020

15ème EDITION DE LA FILO: Angelina Marie Laurentine Ki/Kantiono, remporte le grand prix du livre

Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Angelina Marie Laurentine Ki/Kantiono, professeur d’anglais des lycées et collèges a été sacrée lauréate du Grand prix du livre de la FILO avec son roman « Lucia ou le bout du tunnel ». C’était le dimanche 24 novembre 2019 au pavillon Soleil levant du SIAO, à l’occasion de la cérémonie de clôture de la 15ème édition de la Foire Internationale du livre de Ouagadougou. Une édition qui s’est tenue sous le thème : « Littérature et promotion de la paix et de la sécurité ».

La 15ème édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou a connu son apothéose le dimanche 24 novembre 2019 au pavillon Soleil levant du SIAO. Au terme de cette édition, ce sont des acteurs satisfaits de son déroulement malgré un contexte sécuritaire difficile qui se sont donné rendez-vous pour la prochaine édition en 2021. Si la 15ème édition a été une réussite pour les uns et pour les autres, elle l’a été encore plus pour Angelina Marie Laurentine Ki/Kantiono, cette professeur des lycées et collèges qui a été sacrée lauréate du Grand prix du livre de la FILO avec son roman « Lucia ou le bout du tunnel ». Elle remporte la somme d’un million cinq cent mille francs CFA (1 500 000 F CFA) plus un trophée. Le jury de ce grand prix était présidé par Bernadette Sanou/Dao. Cette dernière a fait quelques observations émanant du jury avant de dévoiler le contenu du procès-verbal de la délibération. Au total onze œuvres ont été soumises à l’appréciation du jury qui a relevé la faible participation des auteurs.

Si le Grand prix du livre de la FILO a eu une lauréate, cela n’a pas été le cas pour le prix spécial de la commune de Ouagadougou qui repart dans les caisses de la commune vu que la seule œuvre qui a été présentée, « Nécrose à Koufa » de Elisé Sorgho, présentait des insuffisances et n’a donc pas retenu l’attention du jury. A ce niveau le jury a fait des recommandations pour plus d’engouement aux prochaines éditions notamment qu’il y ait une campagne de communication autour du prix. La cérémonie de clôture de la FILO a servi également de cadre pour la proclamation des résultats des olympiades nationales. Cette compétition a vu le sacre de l’élève Marie Reine Damani, de la classe de Terminale A du Lycée provincial Mollo Sanou de Bobo-Dioulasso. Elle a totalisé 43/60 points. Elle a reçu un chèque de 150 000F CFA, un kit de livres et une attestation.

Elle est suivie de sa camarade de classe Elisabeth Sondo, qui, avec un total de 38,50/60 points, gagne la somme de 100 000F CFA, un kit de livres et une attestation. La troisième place a été occupée par Abdoul Ganiou Guébré, élève en classe de Terminale A au lycée  municipal Vinama Thiémounou Djibril. Avec un total de 34,50 points, il s’en tire avec la somme de 75 000F CFA, un kit de livres et une attestation. Quinze autres candidats ont également reçu un kit et une attestation chacun. Pour le jury de ces olympiades, beaucoup d’élèves ne connaissent pas la littérature burkinabè. Beaucoup également ne maîtrisent pas le genre du roman et les membres du jury estiment que quelque chose doit être fait à ce niveau.

La cérémonie de clôture de cette 15ème FILO a connu la présence du ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, de l’invitée d’honneur et écrivaine, Monique Ilboudo, du président du comité d’organisation et de nombreux autres invités. Le ministre a relevé les innovations majeures ayant ponctué cette édition en l’occurrence la conférence inaugurale sur la « responsabilité sociale de l’écrivain ». Il a souligné que ces moments précieux de la FILO ont été dédiés aux Forces de défense et de sécurité (FDS). M. Sango a, par ailleurs, salué la mobilisation de l’ensemble des acteurs du livre pour la réussite de cette édition.

Christine SAWADOGO (Collaboratrice)


Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR