Afriyelba
A la Une Société

7E CONFERENCE MINISTERIELLE DE L’OCI : Enjeux et perspectives de l’autonomisation de la femme seront en discussion à Ouaga


Laurence Ilboudo/Marshall, la ministre burkinabè de la femme, accompagnée d’experts venus du Maroc et de l’Egypte, était face à la presse, ce 27 novembre 2018, à Ouagadougou. L’Objectif  a été d’annoncer les couleurs de la 7e conférence interministérielle de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui se tiendra dans la capitale burkinabè les 30 novembre et 1er décembre prochains.

Afin de mener à bien ses missions, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a, depuis sa création, élaboré un programme d’actions décennal qui se décline en 18 domaines prioritaires. Parmi ces actions figure en bonne place la question de l’autonomisation des femmes dans les 57 Etats membres. Ainsi, depuis 2006 se tient, tous les deux  ans, une conférence interministérielle centrée sur le rôle de la femme dans le développement des différents pays. La dernière en date qui s’est tenue  en 2016, a eu lieu à Istanbul, sous le thème : « Le statut des femmes dans les Etats membres de l’OCI à la lumière des défis actuels ».

Deux ans après, c’est au Burkina que revient l’honneur d’abriter cet important rendez-vous. « Il faut le dire, c’est la première fois que la conférence se tient en Afrique subsaharienne et c’est le Burkina qui a été choisi pour abriter l’évènement », s’est réjoui la ministre burkinabè de la femme, Laurence Ilboudo/Marshall, face aux Hommes de médias, ce 27 novembre.  Ce sera du 30 novembre  au 1er décembre prochains sous le thème : « Autonomisation de la femme dans les Etats membres de l’OCI : enjeux, défis et perspectives ». Sont attendus à cette instance, entre autres, les ministres en charge de la promotion de la femme et du genre et leurs experts, les membres du secrétariat général et des institutions affiliées et spécialisées de l’OCI et les représentants des institutions internationales et régionales notamment, le PNDU et l’ONU-Femme.

« La conférence offrira l’opportunité aux Etats membres ainsi qu’aux institutions partenaires de discuter des avancées sur les questions de l’autonomisation de la femme, de la mise en œuvre du plan d’action de l’OCI sur la promotion de la femme et des politiques genres dans les Etats de l’OCI », a indiqué la ministre en charge de la promotion de la femme. C’est aussi, a-t-elle ajouté, l’occasion de prendre connaissance avec des expériences d’ailleurs qui, une fois contextualisées, peuvent être bénéfique pour le Burkina Faso. En termes d’opportunités, Laurence Ilboudo/Marshall, dira que la conférence servira également de cadre pour son département de soumettre aux partenaires techniques et financiers qui seront présents des projets d’autonomisation de la femme.

Toutefois, à l’issue de la conférence, les participants formuleront des recommandations spécifiques sur la mise en œuvre du plan d’action de l’OCI pour la promotion de la femme. Des recommandations qui, a-t-elle conclu, nul doute, participeront à accroître davantage le niveau d’autonomisation de la femme dans les Etats membre de l’OCI.

Adama SIGUE


Articles similaires

CANAL+ Burkina: Le DG vous donne 5 bonnes raisons de vous réabonner à CANAL+

Afriyelba

MARLEY D’OR: Il faut aller au delà du simple trophée

Afriyelba

Musique : Après sa femme, le fils de Black So Man emboite ses pas

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR