Afriyelba
A la Une Culture People

Adrien Bitibaly fait le bilan de la deuxième édition du festival Photosa au ministre de la culture.


Le photographe international burkinabè Adrien Bitibaly a été reçu en audience par le ministre de la communication, des arts et du tourisme Jean Emmanuel Ouédraogo ce mardi 12 décembre 2023 à Ouagadougou Cette entrevue a permis au photographe de faire le bilan de deuxième édition du festival de photographie d’arts dénommé Photosa qui s’est déroulé en mars dernier et présenter au ministre son tout premier livre photographique intitulé Quatres yeux. 

Adrien Bitibaly a fait le point de la deuxième édition du festival Photosa et en a profité lui remettre son libre Quatre yeux.

Adrien Bitibaly, photographe international burkinabè est l’initiateur avec le Cercle des photographes du Burkina (CERPHOB) de la biennale internationale de la photographie de Ouagadougou dénommée Photosa. La deuxième édition du festival qui s’est tenue du 16 au 20 mars a reçu le soutien du ministre de la communication, des arts et du tourisme. Le porteur du projet est donc allé dire merci et présenté ses projets pour le Burkina dans le domaine de la photographie. «Nous sommes venus vous dire merci pour votre aide lors de la dernière édition du festival de photographie Photosa. Grâce à vous notre évènement a eu un meilleur écho. Nous espérons pouvoir compter sur vous pour la suite de notre projet qui entend apporté un plus au secteur de la photographie au Burkina» a indiqué Adrien Bitibaly. Photosa est un festival qui se tient chaque deux ans. A travers son programme de mentorat, Photosa forme des jeunes aspirants photographes à la photographie d’art afin de créer des opportunités pour la jeune génération en photographie et leur permettre de rencontrer eux l’histoire de leur pays. A ce jour, Photosa a formé 15 jeunes grâce au mentorat. Soum Evelyne Bonkoungou qui fait partie de la première promotion du mentorat poursuit sa formation aujourd’hui en France.

Adrien Bitibaly a dressé un bilan satisfaisant de la deuxième édition de Photosa

En perspective, Photosa veut former les journalistes pour leur donner un regard critique sur la photographie d’art. Adrien Bitibaly prévoit également ramener au Burkina des photos d’archives du Burkina faites par des expatriés. « Il y’a des photographes expatriés, comme David Pace, qui ont fait un travail d’archives sur le Burkina et nous sollicitons le soutien du ministère afin de ramener ses photographies qui sont hors du pays aujourd’hui » a confié Adrien Bitibaly. Il a également remis au premier responsable du secteur de la culture son premier livre photographique intitulé  »Quatre yeux », sorti en novembre dernier en France. Ce livre parle de la sorcellerie, afin de changer le regard de ceux qui confondent sorcellerie et pratique traditionnelles africaines.

Le livre  »Quatre yeux » traite la différence entre sorcellerie et pratiques traditionnelles africaines.

Le ministre a félicitations Adrien Bitibaly pour ses efforts pour la promotion de la photographie qui selon lui est un secteur d’avenir. «Bravo pour votre festival qui s’inscrit dans a formation des jeunes photographes et des journalistes. Je suis d’accord avec vous qu’il est important que nous racontons nous même notre histoire. Vous pouvez compter sur mon ministère pour vous accompagner pour la réussite de vos activités » a fait savoir Jean Emmanuel Ouédraogo.

Au sortie des échanges, pour joindre l’acte à la parole, le ministre a laissé des instructions à ses collaborateurs afin qu’il délivre au CERPHOB une lettre de recommandation afin de faciliter leurs différentes démarches pour leurs activités à venir.

 

Par Wend Kouni


Articles similaires

Transfert: Mario Balotelli bientôt à Liverpool

Afriyelba

Sly de Sly/ Josey: Ce qui les lie c’est la musique

Afriyelba

AIRTEL TRACE MUSIC STARS: La grande gagnante est Fleur Ouédraogo

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR