Afriyelba
A la Une

ALPHA OUEDRAOGO A PROPOS DE MISS BURKINA 2017: « Nous y sommes presque »


Après 5 années d’interruption, le concours de beauté Miss Burkina a repris de service cette année. Porté par un nouveau comité d’organisation présidé par Alpha Ouédraogo qui est  soutenu par les doyens dans le domaine à savoir Moustapha Thiombiano, président d’honneur et Joachim Baki PDG du groupe Edifice,, coordonnateur général, le concours a débuté depuis le mois de janvier 2017 dans les régions. « Depuis janvier 2017, la caravane de Miss Burkina sillonne les différentes régions du Burkina Faso pour choisir des représentantes. Notre objectif c’est de faire participer toutes les filles du Burkina Faso. Dans chaque région donc, nous choisissons 2 représentantes à savoir la miss et sa première dauphine pour la grande finale qui se tiendra le 11 août prochain » a expliqué le président du Nouveau comité Miss Burkina, Alpha Ouédraogo au public bobolais le 1er juillet dernier.

De la droite vers la gauche, on reconnait le président d’honneur Moustapha Thiombiano, le coordonnateur général Joachim Baki, et le président du NCOMIB Alpha Ouédraogo

Suivant cette procédure, les régions suivantes ont reçu la visite de la caravane: le Sud Ouest à Gaoua, les Cascades à Banfora, le Centre Est à Tenkodogo, le Centre Ouest à Koudougou, l’Est à Fada, le Centre nord à Kaya, le Plateau central à Ziniaré et récemment le 1er juillet à Bobo Dioulasso. « Deux régions n’ont pas pu être visitées pour manque de quota » a précisé Alpha Ouédraogo. Lors de leur passage dans les différentes régions, le comité ne se limite pas seulement à l’élection de la Miss et de sa représentante. Il confie en plus les tâches à savoir la coiffure et l’habillement des tenues des candidates à des compétences locales et implique les autorités locales à l’évènement.

Les candidates de Bobo ont été habillées par un styliste local

Après donc le 1er juillet à Bobo dans les hauts bassins, la caravane a déposé ses valises à Ouagadougou dans la région du Centre. Depuis quelques semaines, les inscriptions de cette dernière étape ont été lancées et les organisateurs n’attendent que le 8 juillet pour désigner les représentantes de la capitale du Burkina Faso. « Nous y sommes presque. Après l’étape de Ouaga, nous allons réunir toutes les représentantes des régions et préparer la grande finale qui aura lieu le 11 août prochain.. Nous aurons au total 22 candidates. Celle qui aura la chance d’être couronnée recevra la somme de 5 millions de F CFA en plus des nombreux lots qui seront offerts par nos sponsors et partenaires » a indiqué Alpha Ouédraogo. Rendez-vous est pris pour le 8 juillet au CENASA pour la désignation des représentantes de Ouagadougou.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Salon de la Musique d’Abidjan: le Burkina Faso en sera le pays invité d’honneur

Afriyelba

JAH PRESS VEND LES KUNDE SUR LE GROUPE RTI

Afriyelba

AFRIK PAGBA FESTIVAL : Les femmes veulent dompter les TIC

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR