19 October 2021

Ambassadrices Orange des régions : Ornella Ruth Bassila est la grande gagnante de l’édition 2021

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancé le 27 janvier dernier par une conférence de presse, le concours de projets de Orange BURKINA dénommé « Ambassadrices Orange des régions » a connu son apothéose le 22 avril 2021. La grande finale du projet s’est déroulée à Ouagadougou à l’hôtel Silmandé Sopatel, en présence du Directeur Général de Orange Burkina, la Ministre de l’Economie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Sanou, marraine de la cérémonie et de plusieurs invités venus soutenir les candidates.

Les 13 candidates attendaient impatiament la proclamation des résultats.

Près de 300 projets ont été reçus à l’appel. Après une phase de présélection, ce sont 13 projets portés par 13 Ambassadrices des 13 régions du Burkina qui ont été retenus pour la phase finale du concours. Chaque candidate devait faire un speech de 1 mn sur son projet avant de se prêter aux questions du jury composé de 3 membres. Cette phase de réponse aux questions dure aussi 2 mn. C’est une façon pour chacune des candidates de présenter et de défendre son projet.

Ornella a reçu son trophée et ses récompenses des mains du DG de Orange BURKINA et de la ministre en charge de l’Economie numérique et des Postes.

A l’issu donc de la défense des projets, c’est le projet de la candidate de la région du Centre-Sud, qui a retenu l’attention des membres du jury et du public. Le voting par SMS du public comptait 65% contre 35% pour le jury. Le projet de Bassila Nkoukou Ornella Ruth Kevine intitulé « Réaménagement de l’école primaire de Goumpia » représentait la région du Centre-Sud. Goumpia est une école située dans la province du Nahouri, commune de Tiébélé. Par ce projet, la porteuse veut donner un cadre de vie agréable aux enfants de cette école à travers l’implantation d’un forage, l’érection d’une clôture, la construction de latrines, l’électrification des salles et améliorer le plan éducatif déjà amorcé avec cette école par son association, association des Miss du Burkina et de la disapora -AMBD, créée en 2019 à cet effet. « Lorsque j’ai appris le lancement du Concours Orange, j’ai décidé de m’y inscrire car c’est une école pour laquelle je me bats depuis 2019. L’accompagnement va vraiment permettre à cette école de s’en sortir, car même le minimum ils n’avaient pas », a confié Ornella.

Mamadou Coulibali, DG de Orange BURKINA, a apprécié la pertinence de l’ensemble des projets présentés.

Plusieurs étapes ont précédé la grande finale du concours. Après la présélection des 13 Ambassadrices Orange des régions, elles ont bénéficié de plusieurs séries de formations. Du leadership féminin au mobile journalism en passant par la prise de parole en public, les filles ont été bien outillées, selon le Directeur marketing à Orange Burkina, Assimi Diéro. « Chez nous à Orange, on apprécie le leadership féminin », a précisé monsieur Diéro.

L’ensemble des participantes ont posé avec l’équipe d’organisation pour la postérité.

Selon Mamadou Coulibali, DG de Orange Burkina, cette initiative s’inscrit dans la responsabilité sociétale de l’entreprise qui s’est engagée dans plusieurs domaines à savoir l’éducation, la santé et la culture à travers la Fondation Orange Burkina. Il a été fier de la pertinence des projets présentés par les différentes candidates. « Quand on voit ce qui se passe ici, on ne peut pas ne pas être accessible », à dit le premier responsable de l’entreprise au Burkina Faso. Il a par ailleurs invité les différentes ambassadrices des régions « à continuer dans cette lancée ». Pour lui, c’est le début d’un partenariat qui commence avec les 13 candidates. Quant à la marraine de la cérémonie, Hadja Fatimata Sanon, Ministre de l’Economie numérique et des Postes, elle a salué la diversité culturelle des candidates lors de cette finale. Elle a aussi émis le souhait que le jury puisse intégrer, désormais, la dimension digitale dans les projets. Enfin, elle a salué les candidates pour leurs visions futures pour le Burkina.

Plusieurs parents et amis étaient présents pour soutenir les candidates.

La gagnante du premier prix est repartie avec un trophée, une médaille en or, un chèque de 10 millions de FCFA pour la réalisation du projet, 2 millions de francs CFA pour elle-même, un smartphone plus 60 Go de connexion internet Orange et un kit Orange. La 3è et la 2è, GNOUMOU Youbatévo et Diallo Oumou ont aussi reçu respectivement, une médaille en bronze, 1 000 000F CFA, 1 smartphone, 20Go de connexion, 1 kit et une médaille en argent ; 1 500 000F CFA, 1 smartphone, 30Go de connexion, 1 kit. Bassératou Kindo, Présidente du jury, a plaidé auprès de Orange Burkina pour l’inscription du concours dans la durée. Elle a également souhaité que les projets qui n’ont pas été primés puissent avoir l’accompagnement du premier réseau citoyen du Burkina.

Abatidan Casimir NASSARA


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR