Afriyelba
A la Une Société

Andemtenga: Au cœur du Naab Koobo, la fête coutumière des récoltes.


Chaque année à la fin des récoltes le chef de Andemtenga organise une cérémonie festive pour témoigner sa gratitude aux mânes des ancêtres et demander du même coup une bonne pluviométrie pour les années à venir. Cette année sa majesté Kiib Zomwobgo, actuel chef de Andemtenga, a choisi les 13 et 14 janvier 2018 pour tenir cette fête. Afriyelba qui était sur place pour la commémoration du 1er anniversaire de l’intronisation de Floby a profité pour rencontre le chef du village afin de mieux renseigner ses lecteurs sur le rituel en question.

« Le Naab Koobo est une fête coutumière durant laquelle le chef  réunit  toute sa population pour les remercier et supplier  les mânes des ancêtres pour qu’ils donnent toujours au village de bonnes moissons ». C’est en ces termes que sa majesté Kiib Zomwobgo nous a expliqué le sens du Naab Koobo. Il a ajouté que la présente fête a été instaurée par leur premier ancêtre le Naaba Andem. Donc Andemtenga signifie tout simple le village du Naaba Andem. Lors du cérémonial le chef effectue trois tours de son palais avec ses notables et quelques habitants du village. Ces  tours sont marqués par trois arrêts au cours desquels les joueurs de « Benda » (instruments traditionnels de musique) démontrent leur talent. A la question de savoir le sens de ces mouvements le Naaba Kiib Zomwobgo nous fait comprendre que ces trois étapes sont inexplicables publiquement.

Le chef de Andemtenga

« Nous gardons ça, excusez-nous jalousement parce que y’a certaines choses qu’on n’ose pas dire publiquement. Après, hors micro je peux t’expliquer mais pas dans l’interview. »  confie-t-il.  Le Naab Koobo est aussi une occasion pour le chef de Andemtenga d’introniser des personnes qui ont été désignées chefs coutumiers. Le chef de Andemtenga a précisé qu’il ne se lève pas pour aller introniser un chef, il donne des instructions à ses ministres. «  Avec l’avis du collège des chefs je désigne quelqu’un. S’il remplit les conditions, s’il n’est pas un voleur, un délinquant, s’il est un vrai homme et qu’il a un lien avec la chefferie on l’intronise. »  dit-il. Il a profité de l’occasion pour affirmer que le choix du Nom Naaba est loin d’être une nomination fantaisiste puisque Floby a une relation de parenté avec la chefferie n’en déplaise à ses détracteurs. Pour finir sa majesté Kiib Zomwobgo a souhaité que tous les Burkinabés travaillent à maintenir la paix afin de bâtir une nation forte.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

CAN 2015: Sept candidats se proposent pour l’organiser

Afriyelba

COVID-19 : Les tenanciers de bars et maquis plaident pour un fonds spécial

Afriyelba

l’Union Européenne sanctionne facebook à cause de……

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR