20 September 2021

Burkina Faso : le beurre de karité a désormais son Label

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a procédé, ce mardi 03 août, à la présentation publique du Label  du Beurre de Karité. Il était accompagné par son homologue de la jeunesse, de la Promotion de L’Entrepreneuriat et de l’Emploi, Salif Tiemtoré, de la Ministre déléguée chargée de l’Artisanat, madame Louise Anne Go et du premier secrétaire du Grand-Duché de Luxembourg, Ambassade à Ouagadougou, Jil Haentges. C’était à Ouagadougou au SIAO en présence des acteurs et des organisations de la filière karité.

Les acteurs et organisations de la filière Karité…

Le beurre de karité, « L’or blanc des femmes », comme l’a surnommé le ministre Harouna Kaboré, est désormais connu comme un produit Made in Burkina. Son Label a été dévoilé au grand public ce 03 août 2021 lors d’une cérémonie organisée à cet effet. Pour le ministre de l’Industrie du Commerce et de L’Artisanat, cette labellisation du Beurre de karité permettra d’avoir des produits de qualité et de confiance de ce secteur pourvoyeur d’emploi.    «Le Label permettra d’accroître la demande en produits du karité, favorisant ainsi la création d’emplois locaux, la lutte contre le chômage des couches les plus vulnérables que sont les femmes et les jeunes », foi du premier responsable de l’Industrie et du Commerce.

…ont répondu présents à la cérémonie.

Plus de 3 millions de personnes, majoritairement des jeunes, vivent de ce secteur au Burkina Faso, selon les chiffres donnés par le ministre. A l’en croire, le Burkina Faso est le premier producteur et exportateur du beurre de karité. Ce processus va donc permettre de promouvoir et de valoriser la filière qui est déjà le 4e produit d’exportation du pays après l’or, le coton et la filière bétail.

Le Ministre Harouna Kaboré en compagnie du Directeur général de l’OAPI, Monsieur Tassembedo

Le président de la Table filière karité, Théophane Bougouma qui a pris part à la cérémonie de dévoilement du Label  a salué le dynamisme du ministre pour sa mise  en place qui, selon lui, permettra d’améliorer la qualité de leurs produits et la compétitivité de leurs entreprises face à la concurrence.  La coopération Luxembourgeoise  qui est l’un des partenaires  partenaires techniques et financiers de la filière karité au Burkina Faso a été représentée par Jil Haentges. Selon elle, il s’agit du projet d’appui à la compétitivité des produits de la filière karité (PACFIK), mis en œuvre sur une durée de 3 ans et financé par le gouvernement luxembourgeois et le cadre intégré renforcé à hauteur de 3 411 367 USD. Le PACFIK, à l’en croire, a pour objectif global de contribuer a l’amélioration de l’exportation et de la compétitivité des produits et la création d’emploi sur l’ensemble du territoire national. Et l’évènement de ce jour, de son avis, traduit déjà l’atteint de l’un de ces objectifs.

Jil Haentges est satisfaite du résultat déjà atteint.

Pour rappel, la labellisation du Beurre de karité fait suite au  dévoilement du label Faso DanFani le 30 avril 2019 et celui du chapeau de Saponé, le 4 juillet 2020. Après le dévoilement et la description du logo, c’est par une visite d’exposition des produits à base du beurre de karité que la cérémonie a pris fin.

Le ministre a visité les expositions avec les partenaires présents.

ACN


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR