Afriyelba
A la Une Sport

Burkina-Jeux de la francophonie: Les médaillés ne devront-ils pas eux aussi, mériter des millions et des maisons?


Débutés le 21 juillet dernier, les 8e jeux de la francophonie dénommés « Abidjan 2017, rendront leurs derniers souffles ce jour 30 juillet en terre ivoirienne. En attendant le palmarès officiel, le Canada se place en tête des pays qui ont remporté le plus de médailles. Il est suivi par la France. Le Burkina Faso avec 9 médailles dont 3 en or, 4 en argent et 2 en bronze  se classe parmi les 10 premiers pays francophones dans le monde ayant pris part à la compétition. Une position record  que le pays des hommes intègre tient grâce à la lutte ( 6 médailles) et surtout à l’athlétisme, discipline dans laquelle le Burkina a engrangé 3 médailles en or par l’intermédiaire de Marthe Christian Koala et de Fabrice Zango. Grâce à ces deux derniers, l’hymne nationale du Burkina Faso a retenti au Stade Félix Houpouet Boigny par 3 fois.

Ils ont vaillamment défendu les couleurs du drapeau du Burkina.  Et tout le mal qu’on leur souhaite est que la nation leur soit reconnaissante à la hauteur de leurs performances tout comme elle l’a toujours été avec les Etalons footballeurs qui ont réussi à hisser haut le drapeau du Burkina dans les différentes compétitions internationales. On se souvient que des maisons ou des parcelles situées dans des quartiers huppés de Ouagadougou et des millions ont été donnés à des joueurs de football burkinabè en guise de reconnaissance pour leurs efforts fournis, pour avoir vaillamment  défendu les couleurs du Burkina.

S’il n y a pas deux manières de défendre les couleurs d’un pays, nous pensons qu’il est tout à fait normal et mérité que les médaillés des jeux de la francophonie soient aussi récompensés par des millions et des maisons. Car tout comme les footballeurs, ils ont défendu les couleurs de la patrie. A l’heure actuelle c’est tout  le Burkina qui est fier d’eux et la meilleure manière de leur rendre la monnaie sera de les récompenser à la hauteur de leurs performances. On ose espéré qu’ils seront reçus à Kosyam et que des bonnes nouvelles allant dans ce sens seront annoncées par le président du Faso. Cela donnera du tonus aux athlètes burkinabè qui bougeront ce 2 août pour les championnats du monde d’Athlétisme et partant, du courage et de la motivation à tous ces jeunes burkinabè qui veulent faire de l’athlétisme leur profession.

La Rédaction.


Articles similaires

REGGAE FESTIVAL CITY 2019 : L’espace qui vous fera « rêver » pendant 4 jours

Afriyelba

 »Boul-Yam » ou la germination du savoir, la nouvelle maison de l’éducation artistique et culturelle a ouvert ses portes à Tampouy.

Afriyelba

EN ROUTE POUR LE FESPACO : Tout sur la projection des films

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR