20 September 2020

Centre Hôtel maternel : Jacob NITIEMA et ses amis volent au secours des enfants en détresse

Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Le centre d’accueil des enfants en difficulté «Hôtel maternel » du quartier Patte d’Oie de Ouagadougou a reçu la visite des amis de Jacob Nitiema, les mains chargées de cadeaux pour le grand bonheur des enfants. Cette visite à laquelle Walib Barra, parrain de l’action, a pris part, a permis à la délégation de s’imprégner du rôle que joue ce centre pour les enfants abandonnés ou sans parents. C’était le 10 août dernier.

Salifou Younga, le directeur du centre (milieu) a reçu symboliquement le don des mains du parrain Walib Barra et du co-parrain Askia B. Sigué, respectivement à gauche et à droite.

C’est un don composé de vivres et du matériel d’hygiène d’une valeur d’environ deux millions de francs CFA qui a été remis, ce 10 août à l’« Hôtel maternel », un centre de récupération des enfants en situation difficile. L’œuvre est de Jacob NITIEMA, un burkinabè résidant aux Etats Unis, et ses amis. Ce geste n’est pas le premier du genre dans ce centre qui a, à son sein présentement, environ 80 enfants. Et les bénéficiaires ne peuvent que s’en réjouir. « Chers collaborateurs, nous sommes heureux de recevoir des amis aujourd’hui qui ne sont pas à leur première fois ici, car quand on parle de Jacob Nitiema, de Tidiane Ouédraogo, tout le monde les connait ici. Et sachant que c’est la troisième fois que ces amis-là viennent pour nous aider, nous ne pouvons que les remercier. Ce geste nous encourage dans notre travail. C’est une reconnaissance envers ce que nous faisons, a reconnu Salifou Younga, le directeur du centre.

Ce fut dans une bonne ambiance que s’est déroulée la cérémonie de remise.

En plus du don en nature offert, six comptes bancaires qui contiendront chacun une somme de 100 mille francs CFA sont en train d’être ouverts pour le bénéfice de six filles-mères du centre, selon Tidiane Ouédraogo. La mobilisation des fonds a été possible grâce à la collaboration des amis de Jacob. Le dont a été reçu par le directeur du centre en présence de Walib Barra, parrain de l’action et de Askia Boukari Sigué, co-parrain. Monsieur SIGUE est, par ailleurs, le président de l’organisation « la Génération consciente » de New York.

Askia Boukari Sigué a promis de rendre compte de ce qu’il a constaté sur place, dès son retour aux USA.

Il a promis de faire le compte rendu, dès son retour au pays de l’oncle Sam, de ce qu’il a constaté de visu. Depuis sa création en 2007, le centre « Hôtel Maternel » a accueilli environ 4 mille enfants de tout sexe allant de zéro à 18 ans, selon son premier responsable.
Abatidan Casimir Nassara

 


Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR