Recent Posts
a
15 June 2019

CINEMA : « A BOUT DE SOUFFLE » de Oumar Dagnon est officiellement dans les salles

Le film « A BOUT DE SOUFFLE » du réalisateur Oumar Dagnon est sorti officiellement, ce lundi 18 mars 2019 au ciné Burkina. Les convives de l’avant-première ont eu l’occasion de suivre pendant plus d’heure des scènes de vie d’un homme surmené par les difficultés de la vie, mais qui a toujours eu sa petite amie et sa mère à ses côtés.

Ayant figuré en sélection officielle au FESPACO, dans la catégorie panorama long métrage, le film « A bout de souffle » du réalisateur Burkinabé Oumar Dagnon est sorti officiellement le lundi dernier au ciné Burkina. C’est un film qui raconte l’histoire d’un ancien bandit du nom de Malik qui essaie de se refaire une nouvelle vie. Mais là où le bât blesse est qu’il est toujours dans le collimateur d’une secte baptisée « LES CHEVALIERS DE L’HOMME » qui veut le ramener à son côté obscur. Face à ce challenge, le héros du film évitera de retomber dans le gouffre grâce au grand amour de sa dulcinée Sonia et sa maman. La fin du film laisse libre champ à tout un chacun de décider de ce qui lui conviendrait s’il était à la place de l’acteur principal.

Voici les acteurs du film. Chacun d’entre eux a donné le meilleur de lui-même pour une grande réussite de l’œuvre

A travers cette réalisation cinématographique, Oumar Dagnon a voulu montrer aux yeux de tous que le grand amour peut empêcher tout homme de sombrer dans le chaos. « A BOUT DE SOUFFLE » porte également ce message un peu voilé, qui dit à la jeunesse qu’elle doit éviter de basculer dans le banditisme malgré les difficultés de la vie, selon les termes du réalisateur. Il nous a confié par la suite que, le scenario a eu le temps de voyager un peu partout en Europe sur une période de trois ans, avant le tournage à proprement parlé qui a duré un mois plein.

Oumar Dagnon dit vouloir montrer un nouveau visage du cinéma Burkinabé, avec un sujet assez différent, un jeu assez différent, une réalisation et même un cadrage qui sort de l’ordinaire.  Cedric Zague directeur photo de « A BOUT DE SOUFFLE » a laissé entendre qu’il a plus mis l’accent sur les mouvements de caméra, parce qu’il a filmé tout le film sans trépied. Une situation qui l’a permis de capitaliser davantage sur la mise en scène. Pour Moise Tiemtore qui a joué le rôle de Coulio le chef bandit, le plateau de tournage du film a été une nouvelle expérience pour lui dans sa jeune carrière, puisqu’il n’avait pas l’habitude de tourner avec les mouvements de caméra. Il n’a pas manqué de traduire toute sa reconnaissance à son ainé Issaka Sawadogo (Malik dans le film) qui l’a épaulé avec son expérience d’acteur international. Lydie Tinto, une cinéphile que nous avons approché à la fin de la projection a trouvé le film intéressant. Elle retient surtout la persévérance de Malik qui est resté sur sa décision d’abandonner carrément sa vie de gangster malgré l’influence de ses anciens compagnons.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR