Afriyelba
A la Une Musique

Concert After Kundé 2018: C’était le feu


Imilo Lechanceux, Awa Boussim, Eunice Goula, Hiro, Chidinma et Fally Ipupa ont mis le feu à la salle du Palais des Sports de Ouaga 2000 dans la nuit d’hier 28 avril. Depuis quelques éditions, le comité d’organisation des Kundé a, pour permettre à un public large de profiter la fête, entrepris d’organiser un concert after Kundé avec des grosses stars internationaux et nationaux. Cette année, ce sont les Congolais Hiro et Fally Ipupa et la Nigériane Chidinma qui étaient en tête d’affiche. Des artistes qui n’ont pas fait dans la dentelle pour procurer un plaisir immense à leurs multiples fans burkinabè

Rarement un concert After Kundé n’a mobilisé autant de monde. Ils étaient nombreux ces jeunes surtout la gente féminine à prendre d’assaut la salle du Palais des Sports de Ouaga 2000 pour être dans le rêve: celui de pouvoir chanter, sauter, danser, celui de pouvoir voir dans la réalité les stars qu’ils ont l’habitude de suivre à la télé et notamment celui de pouvoir toucher ou prendre photo avec Chidinma, Fally ou Hiro. Le moins que l’on puisse dire c’est que ces rêves ont été réalisés, si non même plus. La soirée a débuté aux environs de 22h sur le géant podium du groupe Aréel avec Eunice Goula. Performeuse à la voix aiguisée, elle a confortablement installé le public avant que Imilo Lechanceux ne fasse monter la température d’un cran. En compagnie de ses danseurs, le Kundé d’or 2017 a bluffé les spectateurs avec sa chorégraphie parfaitement maîtrisée.

Chidinma pieds nus a tenu en haleine le public

La fraîchement désignée meilleur artiste burkinabè de l’année 2018, Awa Boussim a confirmé son talent sous le regard admiratif du commissaire général des Kundé Jah Press. « Bonsoir, les femmes sont là? Comment allez vous? Laissez la femme là tranquille, c’est elle qui est là, voilà. Tchao » a -t-elle lancé dans un français difficile avant de céder le podium à Hiro. Et comme vous pouvez l’imaginez, c’était la folie totale dès son annonce sur scène. « Bonsoir Ouagadougou, vous êtes là ou quoi??? Faites du bruiiiiiittttt » s’est-il adressé à ses nombreux fans foule qui ont fait trembler le palais des sports avec leurs cris de joie. Beaucoup de spectateurs surtout les filles venaient donc de voir leur rêve de voir Hiro se réaliser. Habillé d’un pantalon blanc qui laisse voir son dessous noir et d’une chemise, il a, en complicité avec son Dj, enflammé la salle avec ses propres sons et ceux du groupe Bana C4. Son regret, en voyant ce public chaud de Ouaga était de n’être pas venu plus tôt à Ouaga avec les membres de son ancien groupe Bana C4.

Hiro a été très impressionné par la réaction du public

« Nous allons leur rendre hommage avec la chanson Mami wata » se console -t-il avant de demander à son DJ de balancer le son. Et c’est le moment choisi par l’auteur de « Touché Couler » pour sortir sa phase. Dos au public, il soulève sa chemise, descend un peu son pantalon et effectue son fameux jeu de reins qu’il a l’habitude d’exécuter dans ses clips. Oups, il n’en fallait pas plus pour déménager les filles. Il était tellement content de la réaction du public qu’il ne voulait plus descendre. Il demandait au commandant Papus qui lui faisait signe qu’il a largement dépassé le temps à lui accordé, de lui laisser encore quelques temps.

Les fans des artistes ont réalisé leur rêve en se déplaçant au Palais des Sports de Ouaga 2000

A sa suite, c’est chidinma qui est montée sur scène. Avec son pianiste et son batteur, elle a, en semi live, chanté ses titres phares au grand bonheur du public qui ne comprenait pas trop ce qu’elle disait. Mais qu’à cela ne tienne, les spectateurs ont fait le show avec l’auteur de Kedike.

Fally Ipupa en mode Eloko Oyo

Et que dire de Fally Ipupa qui a bouclé la soirée! C’était la totale. L’homme des jeux de reins était présent sur la scène avec 22 personnes. Son orchestre complet. Son entrée était magistrale. En effet, sur le géant écran installé derrière les musiciens déjà en place, une petite vidéo de lui montrant ses voyages, des images de ses différents concerts a d’abord été projeté.  Le décor ainsi planté, Fally se présente à la foule sous des cris et les applaudissements bien nourris. Et c’est parti pour plus d’1 heure de spectacles avec 12 titres à la clef. Danse, chant, communion avec le public ont marqué sa brillante prestation sous le regard très admiratif de Chidinma qui a pris place pour suivre le spectacle. C’est dans une grande satisfaction totale que les locataires de la cuvette du Palais des sports a regagné leur maison aux environs de 2h du matin tout en transmettant leurs sincères remerciements à Jah Press qui leur a permis de rêver. Chapeau ba au commissaire général des Kundé qui a, une fois de plus relever le défis sans l’apport des sponsors et partenaires. « Nous n’avons qu’une satisfaction morale. Financièrement c’est très difficile » a lâché Jah Press à la fin de la soirée.

RDV est pris l’année prochaine pour la 19e édition.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Nigéria : accusée d’infidèle, Chioma s’éclate en boîte avec Davido

Afriyelba

KUNDE 2016: AIRTEL OFFRE UN TELEPHONE HAUT DE GAMME AU KUNDE DU PUBLIC

Afriyelba

IMILO LECHANCEUX DANS LE TOP 10 SUR TRACE AFRICA

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR