Afriyelba
A la Une

CONCERT DE SMARTY ET DE MILMO: C’ETAIT TROP TOP


Après son spectacle réussi « Moussow Ka Sou » du 8 mars dernier organisé pour rendre hommage aux femmes à l’occasion de leur journée, la structure Lam’s Management a relevé avec brio un autre pari: celui de réunir deux sommités du rap du Burkina Faso et du Mali à savoir Smarty et Milmo au Théâtre de l’amitié de Bobo Dioulasso. Ces deux mastodontes du rap africain ont l’un en live et l’autre en semi live enflammé la salle de spectacle de la ville de Sya qui était pleine comme un œuf. C’était hier 23 avril.

Après Ouagadougou avec le face à face entre Dez Altino et Floby qui s’est tenu le 22 avril dernier au SIAO, c’était le tour de Bobo Dioulasso de vivre son duel musical ce 23 avril . Mais à la différence du spectacle de Ouagadougou qui a réuni deux artistes d’un même pays, celui de Bobo organisé par Lam’s Management mettait aux prises deux sommités du rap de deux pays dont le Burkina Faso et le Mali. Smarty § Milmo, voici l’affiche alléchante concoctée par Lam’s Management une jeune structure d’évènementiel basée à Bobo Dioulasso. Pour qui connait ces deux artistes ne doute aucun instant de la qualité du spectacle qui sera donné aux locataires du théâtre de l’amitié. Un théâtre de l’amitié qui a commencé à recevoir ses premiers invités à 18h.

Sous un contrôle approfondi des hommes de sécurité postés devant la porte et des membres du comité d’organisation qui veillaient au grain, les fans de ces deux artistes se sont bousculés pour être des témoins oculaires de ce duel au sommet. Des fans qui ont d’abord apprécié les talents de quelques artistes bobolais en herbe avant de recevoir l’immense Smarty sur scène aux environs 23h. « Ah le boss est là » murmure un spectateur qui, avec son téléphone, tout comme les autres spectateurs d’ailleurs, filment l’arrivée sur scène de l’auteur de « Mode Avion ». On applaudit, on crie et on siffle pour accueillir Smarty dont les musiciens avaient déjà pris place sur le podium et faisaient du bruit.  Une fois sur scène Smarty enchaîne les flow en commençant par « le Royaume de mes espérances » au grand bonheur de ses fans.

smarty
Smarty a assuré grave avec ses musiciens

Tous debout, ils reprennent les refrains des chansons entonnées par Smarty sous la complicité des musiciens. Après quelques titres l’artiste fait un petit break pour dire bonsoir aux nombreux spectateurs et leur raconter une histoire: celle de lui et de son ancien acolyte du groupe Yeleen. « Il y a 3 ans j’ai quitté mon groupe. Les gens ont parlé; les gens ont écris. La différence entre eux et moi c’est que je suis honnête. L’histoire de  Mandwoe et moi a été la plus belle histoire que j’ai jamais vécue. Mais après notre séparation j’ai jamais parlé de ça dans aucun journal ni à aucun journaliste. Je ne l’ai pas fait parce que lorsque Mandwoe et moi sommes rencontrés et avions décidé de créer le groupe, personne n’était là. Tant que lui et moi vivront l’esprit Yeleen demeurera toujours. Laissez Dieu faire le travail, l’important est que l’amitié est sauvée parce que  lui et moi, on s’écrit et on s’appelle ».

Mil1
interrompue par la pluie, Milmo est revenue enflammer le public

Il confie par la suite qu’après leur séparation il a décidé de chanter et les gens ont trouvé qu’il chante faux. Des affirmations qu’il a essayé de mettre en chanson et qui a donné le titre « Je chante faux ».  Et lorsqu’il a entonné ce son les fans surchauffés ont repris en chœur le refrain et chante avec l’artiste tout en   ayant leurs téléphones portables allumés. C’est dans cette belle ambiance que Smarty a dit au revoir au public du théâtre de l’amitié tout en prenant soin de les remercier pour la chaleur de l’accueil. Après Smarty, Place était faite à Milmo, l’artiste malien. Contrairement au Burkinabè, lui chante pour la plupart en dioula la langue principale à Bobo Dioulasso. Habillé en T-shirt et en casquette Burkindi, Il a seulement pu toaster sur une seule chanson avant qu’une pluie ne vienne l’interrompre. Avec cette pluie, le public est obligé de se mettre à l’abri. 20 minutes après, la pluie cesse et le spectacle reprend de plus belle. Après plus de 45 minutes de prestation bien enlevée lui aussi dit au revoir   au public du théâtre de l’amitié de Bobo Dioulasso en leur donnant rendez-vous pour la prochaine fois.

lam
Lam de Dioulassoba compte organisé le même spectacle à Bamako au Mali

Comme l’a dit Smarty au cours de sa prestation aucun d’entre eux n’est sorti victorieux de ce concert. « C’est la musique africaine qui gagne » se réjoui t-il tout en félicitant milmo pour sa belle prestation et en lui souhaitant bon vent dans sa carrière. Grande était la satisfaction de Lam de Dioulassoba, le promoteur du spectacle qui a réussi le pari de l’organisation malgré les difficultés constatées. « Au début de la soirée j’ai eu une grande trouille parce qu’il y a eu une coupure de courant. Mais Dieu faisant bien les choses le courant est revenu quelques minutes après. Le 2e fait qui m’a également inquiété c’est la pluie qui a commencé entre temps à pleuvoir. Là aussi, on a été sauvé parce qu’elle n’a pas pris du temps. Dans l’ensemble je suis satisfait de ce spectacle » s’est réjoui Lam de Dioulassoba. La réussite de la soirée, il la doit à ses sponsors, partenaires et personnes de bonnes volontés dont Airtel, Résidence Lafia, Zenith Night club, Afriyelba et tous les membres du comité d’organisation. Son prochain projet dévoile t-il est de reproduire le même concert au Mali durant les prochaines vacances.

Yannick SANKARA

 


Articles similaires

IROKO+ a une surprise pour vous

Afriyelba

DEBORDO LEEKUNFU A SES FANS BURKINABE: VENEZ ON VA « S’ENJAILLER » LES 19 et 20 SEPTEMBRE PROCHAINS

Afriyelba

MAROC: ELLE SE JETTE PAR LA FENETRE POUR EVITER DES RELATIONS SEXUELLES AVEC SON MARI

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR