Afriyelba
Mode

CONCERT PRESTIGE ACTE 2: “Debatoro fetichise la parole” Dixit Maître Pacere Titenga


La deuxième édition du concert prestige de Donshatp Debatoro a réuni, le vendredi 19 avril dernier au Centre National des Arts du Spectacle et de l’Audiovisuel (CENASA), de hautes personnalités culturelles comme Maître Pacere Titenga. L’avocat et gardien des traditions n’a pas hésité à vanter les mérites de l’artiste dans son art qui est le slam. Donsharp a été accompagné sur scène par des artistes comme Awa Boussim, Solo Dja Kabaco et  Eunice Goulla.

Le public a répondu à l’appel du concert prestige

 

Bien moulé dans son boubou en Faso Danfani assorti d’un chapeau, canne du chef à la main, le fondateur du musée de Manega, Maître Frédéric Titenga Pacere était belle et bien présent au spectacle de Donsharp, ce 19 avril dans la salle du CENASA. Visiblement fatigué mais toujours passionné de la chose culturelle , le patriarche a reçu des mains du Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, un trophée d’hommage pour son engagement sans cesse renouvelé dans la recherche de la paix, thème central de l’acte 2 du concert prestige du Djeliba national.

 

Maitre Titinga Pacéré (à droite) recevant son trophée d’honneur des mains de Donsharp et du ministre Abdoul Sango (milieu)

Après avoir reçu ce énième sacre, Maître Pacere Titenga a affirmé ceci :” Donsharp Debatoro fetichise la parole. L’âne met bas pour que son dos se repose. Nous autres vieux défenseurs de la culture Burkinabé, nous pouvons nous éclipser parce que la relève est assurée.”. Juste avant le show de Donsharp, Awa Boussim a gratifié le public d’une belle prestation avec sa dernière sortie “ Binaa “. Accompagnée par ses danseurs, l’artiste dont la voix à elle seule représente la culture Bissa a fait bouger plus d’une personne dans la salle huppée du CENASA. A la fin de son show, la protégée de Honoré Bambara a été accompagné dans les loges par un tonnerre d’applaudissements .

 Awa Boussim a chauffé la salle avant le spectacle de Donshap Debatoro

Par la suite, le parolier des temps modernes, Donsharp Debatoro a capté les attentions autour de sa personne avec une mise en scène qui dépeint les horreurs que les attaques terroristes ont engendré au Burkina Faso. Avec son slam, le boss de Afrika production a parlé de l’incivisme mais aussi de la joie de vivre qui caractérise les Burkinabè. Au cours de son spectacle Debatoro a été réjoint sur scène par Solo Dja Kabaco et Eunice Goula. Tous ensemble, ils ont chanté comme une seule personne la paix au pays de Thomas Sankara.

Le Djeliba est arrivé sur scène avec une belle chorégraphie

Sougrinoma Ismaël GANSORE

 


Articles similaires

Afriyelba

MADIGO 2019 : 11 prix seront décernés aux meilleurs acteurs de divertissement et de la gastronomie

Afriyelba

Le père de Rihanna demande l’abandon de la plainte de sa fille contre lui

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR