28 November 2021

Côte d’Ivoire : le concert de Fally Ipupa n’a duré que 5 mn

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combien de Bouakéens n’ont-ils pas rêvé de voir en concert live la star congolaise, Fally Ipupa, à Bouaké ? Et voilà que grâce à Amadou Koné, ministre des Transports, ce « monstre » de la musique africaine leur est offert gracieusement à l’occasion du nouvel an 2021.

 

Une aubaine qu’aucun habitant de Bouaké n’aurait voulu rater. Combien étaient-ils sur le boulevard du carnaval pour être témoin oculaire de cet événement ? 1000 ; 5000 ou 10 000 ? Ce qui est sûr, le boulevard était bondé de monde. Et ce, du pied du podium installé en face de la pharmacie de la place jusqu’à la gare Sitarail.

 

C’est devant cette foule que devait se produire Fally Ipupa. Lorsqu’il monte sur le podium aux environs de 2h du matin, c’est une foule chauffée à blanc par les prestations endiablées de Fadal Dey, Obam’s, l’une des dernières coqueluches du coupé-décalé avec son fameux concept « On ne force pas » et Dj Philo qui a transformé cet espace ouvert en une géante boîte de nuit. Dans un mixage fait de sonorités musicales des années 70, 80, 90 et de sonorités actuelles, Dj Philo a réussi à faire danser jeunes et moins jeunes dans une ambiance indescriptible. L’entrée de la star congolaise sur scène et surtout lorsqu’il entonne sa première chanson, crée l’hystérie dans la foule. Pour beaucoup, le rêve se réalise. Malheureusement sa prestation n’aura duré que 5 petites minutes. Tout le monde veut voir la star congolaise de près et pourquoi pas la toucher et faire même un selfie pour immortaliser ce moment. La pression du public était tellement forte que les forces de l’ordre n’ont pu contenir longtemps sa furie.

Les barrières de sécurité cèdent et le public se retrouve au pied du podium. « Fally ! Fally ! Fally ! », scande-t-il. Au moment où les forces de l’ordre voulaient canaliser le public, il s’en est suivi un cafouillage. Les chaises volaient de partout au-dessus des têtes créant une insécurité totale qui a poussé les organisateurs à mettre fin, plutôt que prévu, ce spectacle grandeur nature de nouvel an.

 

Notons qu’avant que Fally Ipupa ne monte sur scène, dès minuit, le public a eu droit à un géant feu d’artifice avec à la manœuvre le groupe Apothéo’z. Le ciel de Bouaké a été illuminé de mille feux sous le regard du public heureux. Les uns et les autres se sont souhaités chaleureusement « bonne et heureuse année 2021 ».

 

Pour cette fête de nouvel an, les Bouakéens sont sortis massivement pour vivre l’événement. Les rues du commerce étaient bondées de monde. Les maquis, restaurants, glaciers et autres boîtes de nuit ont été pris d’assaut par les « fêtards ». Les usagers de la route avaient du mal à se frayer un chemin.

Il faut noter que la célébration de la nouvelle année s’est faite, pratiquement, sans incident majeur. Et cela grâce à la vigilance des forces de l’ordre. Placés sous la responsabilité du Colonel Léopold Magloire Goué, commandant de la 3è légion de la gendarmerie territoriale de Bouaké, ce sont près de 300 soldats (police, gendarmerie, Ccdo et militaire) qui ont été déployés dans les points stratégiques.

Fratmatinfo


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR