1 March 2021

Crise à la SBFA : les premiers responsables de la société donnent les raisons

Partager
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages

Donner les raisons de la rupture de certains produits de la SBFA notamment l’eau aromatisée BARAJII dans les différents points de vente, la restructuration de l’entreprise et le mouvement d’humeur de ses employés, c’était l’objectif du point de presse  organisé par la Société Burkinabè de filières alimentaires (SBFA) dans ses locaux, ce 12 février à Ouagadougou. Le licenciement de certains employés à été aussi évoqué lors de ce tête à tête avec les journalistes.

Les journalistes étaient bien mobilisés pour la circonstance

L’eau aromatisée BARAJII a connu une rupture dans plusieurs points de vente et ce durant plusieurs jours. Et la situation a occasionné des désagréments d’approvisionnement, selon les conférenciers, sur l’ensemble du territoire auprès des grossistes, semi-grossistes et chez les détaillants. A en croire à Christian NIAMIEN, Administrateur Général et ses collaborateurs, le ralentissement des activités a par ailleurs entraîné une grève de certains employés de la société qui ont manifesté leur mécontentement le 8 février dernier. Selon monsieur Niamien, c’est l’absence de l’arôme fraise dans leurs magasins qui est à l’origine de cette rupture. « Nos commandes préalablement engagées à bonne date ont été sujettes à des retards et  perturbations des transports maritimes et aériens du fait de la pandémie du Covid-19 », a-t-il expliqué.

Cependant il a fait noter que des efforts supplémentaires ont été déployés pour régler le problème qui était « totalement indépendant de la volonté de l’Administrateur générale ». La production a donc été bel et bien reprise à la date  09 février dernier. Malgré les baisses de vente que cette crise a occasionnées à la société et à ces partenaires commerciaux, elle tient à rassurer qu’un stock de sécurité conséquent pour  l’année 2021 est disponible. Parlant du mouvement d’humeur des employés du 8 février dernier, L’Administrateur général se veut rassurant. « La dame qui est sortie sur les réseaux sociaux je vous assure qu’elle n’a pas à s’inquiéter. Elle ne sera pas dans la rue », a-t-il dit. Il a aussi rassuré qu’un plan d’accompagnement sera envisagé à l’endroit des 70 employés qui seront licenciés sur les 240. « Nous avons pu élaborer des accords avec les prestataires de services de sorte à offrir plus d’opportunités, d’expérience et de formation à nos équipes. Nous tenons à rassurer l’opinion publique et l’ensemble de nos partenaires sur notre responsabilité sociale et notre souci de ne pas laisser notre personnel dans la rue », a précisé Christian Niamien.

L’administrateur général de la SBFA, Christian Niamien a rassuré que le personnel licencié ne sera pas dans la rue.

Par ailleurs 100% de l’effectif des journaliers continuerons à travailler à la SBFA, selon les conférenciers. Les premiers responsables de la SBFA n’ont pas manqué  l’occasion pour présenter leurs excuses aux différents partenaires et aux clients pour tous les désagréments causés par la situation de ces derniers jours.

Par Abatidan Casimir Nassara

 

 


Partager
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR