Afriyelba
A la Une Mode

Défilé de mode d’hommage à Doris Dabiré: mannequins et stylistes ont boycotté la soirée


Quelques jours  après le décès du capitaine de la mode Doris Dabiré, vous avez certainement vu défiler devant vous sur les réseaux sociaux, une affiche faisant cas d’un défilé d’hommage qui lui sera rendu dans la soirée du 25 mars. Eh bien ce défilé d’hommage intégré dans la soirée du clash musical traditionnel et tradi-moderne Dagara Ghana-Burkina, organisé par Serges Dabiré cousin de Doris,  a été un flop. Il a été boycotté par aussi bien les mannequins que par les stylistes du Burkina. Aucun d’entre eux n’étaient présent à la soirée.

Les créations de Elionore Dabiré ont été porté par des mannequins amateurs

Approché, Serges Dabiré s’explique: « Franchement je ne saurai vous dire la raison pour laquelle ils ont décidé de ne pas venir à la soirée. Chaque année j’organise l’évènement qui était très bien apprécié par Doris. Il faisait partie même du comité d’organisation. Et comme cette année il n’est plus, j’ai approché un des responsables de la mode pour lui demander  s’il n’était pas judicieux de  faire un défilé pour rendre hommage à mon cousin. Celui-ci a trouvé l’idée intéressante et m’a même conseillé de faire une affiche pour diffusion. Ce qui fut fait. A ma grande surprise, lorsque je lui ai parlé quelques jours après, il  a botté en touche. Il m’a fait comprendre que les « kôro » de la mode ont dit qu’ils ne se sentent pas concerner par l’évènement si fait que même les mannequins se sont rétractés ».

Danse au rythme du balafon de funéraille dagara pour rendre hommage à Doris Dabiré

Les mannequins et stylistes n’étant pas venu, le promoteur dit avoir demandé à Elionore, une des cousines de Dabiré qui est styliste de venir assurer la partie défilé de la soirée. Ce qui fut fait mais avec des mannequins amateurs. « Elle était obligée de prendre certains éléments de son agence pour des mannequins » nous confie Serges Dabiré. En plus du défilé, les invités à la soirée ont observé une minute de silence et exécuté des pas de danse au rythme du balafon de funérailles Dagara pour rendre hommage au capitaine de la mode burkinabè. Triste.


Articles similaires

ADAMA ROAMBA, REALISATEUR: Une semaine au cinéma pour les victimes de l’insurrection

Afriyelba

1RE EDITION DU TOURNOI DE L’ESPOIR : La jeunesse de Wemtenga dit non à la drogue

Afriyelba

FESTIMA 2018 : Les festivaliers réfléchissent sur le développement durable à travers les masques

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR