21 January 2022

Don Sharp, meilleur artiste burkinabè des deux dernières années.


La cérémonie de récompense des acteurs de la musique africaine et de la diaspora s’est tenue ce vendredi 26 novembre 2021. Les Kundé qui sont à leur vingtième édition se sont tenus dans un contexte sécuritaire et sanitaire difficile. L’évènement a été placé sous le marainage de la première dame Sika Kaboré et s’est déroulé au palais des sports de Ouaga 2000.

Le Kundé d’or et le kundé du meilleur clip vidéo reviennent à Son Sharp Debatoro

Les Kundé sont sur le continent africain l’un des évènements culturels de grande envergure qui a réussi à survivre après 20 ans d’existence. Après le rendez-vous manqué de l’année dernière à cause de la Covid 19, les acteurs culturels africains et de la diaspora se sont retrouvés à Ouagadougou pour célébrer l’excellence. Au total, 21 artistes ont été distingués. Nous avons 10 prix principaux, 7 prix spéciaux et 4 prix d’honneur. A titre posthume, 8 kundés d’hommage ont été distribués.

Le kundé du meilleur artiste traditionnel revient à Bamogo de Nobéré et celui du meilleur artiste religieux à Sœur Anne Marie P. Kaboré. La meilleure chanson d’inspiration traditionnelle est ‘’Zemstaaba’’ de Dez Altino, qui remporte également le Kundé du public avec 46% des votes. Kayawoto repart avec le Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque et le kundé de la révélation. Dans la catégorie Kundé de l’espoir, le jury a porté son choix sur Fadeen. Tanya remporte le Kundé du meilleur artiste féminin pendant que Amzy qui était en lice pour le Kundé d’or se console avec le Kundé du meilleur featuring. Le trophée le plus convoité, le Kundé d’or qui désigne le meilleur artiste de l’édition 2021 échoit à Don Sharp Debatoro. Son clip ‘’Soudjata’’ s’adjuge également le Kundé du meilleur clip vidéo.

L’épouse de Moustapha Thombiano recevant le trophée d’hommage de son défunt époux.

Quant au prix spéciaux, Jahkassa est le meilleur artiste de la diaspora, Barsa 1er le meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso, Josey le meilleur artiste de l’Afrique de l’ouest, Inoss-B est lui le meilleur artiste de l’Afrique centrale. Le featuring de Djeli Karim et Oumou Dioubaté de la Guinée est désigné featuring de l’intégration. La meilleure chanson africaine planétaire revient à Jerusalema de Nomcebo et Vegedream lui remporte la meilleure chanson francophone populaire. Des Kundé d’honneur ont été remis à Ted Défao, Thierry Cham, Henry Dikongué et Roga Roga. Les regrettés Moustapha Labli Thombiano et Marvin Sawadogo, Jacob Desvarieux, Manu Dibango, Mory Kanté, François Tapsoba et Amobé Mevegué ont reçu des kundé d’hommage. La cérémonie a été marqué également par un défilé de mode qui a réuni 3 jeunes stylistes à savoir Koro DK Style, Oum’C et Tina’O  autour du thème du made in Africa.

Le défilé de mode des Kundé a réuni trois dames de la mode burkinabè que sont Koro DK Style, Oum’C et Tina’O.

Il faut noter que la soirée a débuté avec un grand à cause de problèmes liés au transport de la logistique. Malgré toutes ces difficultés, la soirée a tenu ses promesses. Le commissariat général et les artistes qui se sont succédés sur la scène n’ont pas manqué de rendre un vibrant hommage aux forces de défenses et de sécurité. Le village Kundé qui est une innovation n’a pas connu un engouement cette année. La situation sécuritaire et les malheureux évènements que le pays a traversés ces dernières semaines y sont probablement pour quelque chose. Les afters kundé comme chaque année ont réuni le 28 novembre toujours au palais des sports Josey, Kerozen, Vegedream de la Côte d’Ivoire, Inoss-B de la RDC, Nomcebo de l’Afrique du Sud et 5 lauréats des Kundé pour un concert de belle facture.

Rendez-vous est pris en 2022, pour la 21e édition qui espérons-le se tiendra en Avril comme à l’accoutumé.

Par Wend Kouni


No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR