Recent Posts
a
12 December 2018

FASHION FOR A CAUSE III : Un ½ million et des offres de formations mobilisés…

« Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours », nous enseigne cette sagesse chinoise qui renvoi inéluctablement à la question de l’autonomisation. Une sagesse que la 3e édition de « Fashion for cause » s’est appropriée. En effet, après avoir mobilisé des fonds pour faire des dons et soulager la douleur des femmes qui souffrent des séquelles de l’excision, respectivement en 2016 et en 2017, « Fashion for a cause » 2018 veut que les femmes soient autonomes, qu’elles volent de leurs propres ailes. Pour cette noble cause, des dons en nature et plus de 500 000 F CFA ont été récoltés, lors de la nuit du défilé intervenue, le 5 décembre 2018, à Ouagadougou.

A la nuit du « Fashion for a cause », Mamy Sor, promotrice de l’évènement a dit ceci : « A la première édition, nous avons récolté des dons en nature que nous avons distribué aux enfants mineurs dans les centres de détention et aux femmes vulnérables. La deuxième édition, en 2017, a été, pour nous, l’occasion de faire un plaidoyer afin que les femmes victimes des mutilations génitales puissent bénéficier de chirurgie réparatrice ». Cette année, « Fashion for cause » est allée plus loin en mettant l’accent sur l’autonomisation des femmes. D’où le thème : « Autonomisation des femmes par la promotion du Faso dan fani ».

Un défilé lors du show « Fashion for a cause » acte III

Lors du défilé, ils ont été nombreux les stylistes qui sont passés sur le tapis rouge pour montrer leurs créations. Celle qui a ouvert le bal des défilés a été bien entendu, la promotrice, Mamy Sor, avec une collection nommée « Melting pot ». A sa suite, sont intervenus les stylistes Black, Tro Tro création et Celeste confection qui respectivement ont présenté les collections « Urban Chic », « Révolution » et « Saveur d’Afrique ». La deuxième vague du défilé a vu intervenir Zek Styl, la collection « Fleur d’Afrique » de Tina O et la collection « Tombouctou » du styliste Fernandez. Mamy Sor est revenue pour boucler la boucle avec des tenues faites à base du pagne tissé burkinabè, le Faso Dan Fani.

Comme pour joindre l’utile à l’agréable et pour ne pas perdre de vue son objectif principal, la soirée a été entrecoupée par des récoltes de fonds. La première opération a été une vente aux enchères. Deux chemises de la collection « Melting pot » ont été mises en vente avec un prix de depart de 30 000 F CFA. Pour chacune des deux chemises, les enchères sont montées jusqu’à 100 000 F CFA. Ce qui a permis aux organisateurs d’engranger la somme de 200 000 F CFA. La deuxième opération a consisté à prendre des contributions des uns et des autres. A la fin, c’est au total plus de 500 000 F CFA qui a été récolté. A cela s’ajoute des offres de formations au profit des femmes vulnérables faites par l’association des tisseuses et 5 métiers à tisser offerts par le ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré, présent à la cérémonie.

L’artiste Floby était également présent à cette soirée

« Au regard de toute cette mobilisation, c’est un sentiment de satisfaction qui nous anime ce soir. Et comme nous l’avons signifié depuis le débit, avec ces dons, nous allons offrir des métiers à tisser aux femmes », a indiqué la promotrice, à l’issue de la soirée. Rendez-vous est pris pour l’édition 2019 et Mamy Sor promet encore de mettre la mode au service du social.

Adama SIGUE

ENCADRE

Au cours de la soirée « Fashion for a cause » acte III, plusieurs personnalités physiques et morales ont été distinguées pour leur engagement dans la promotion du Faso dan fani et au-delà de la culture burkinabè. A ce titre, il leur a été décerné des prix de reconnaissance. Ce sont :

 Le ministère de la femme et de la solidarité nationale

Le ministère en charge de la culture

Le DG du BBDA, Walib Bara

Le DG de la CEGCI

La chargée de mission auprès de la présidence du Faso, Balguissa Ouédraogo

Le styliste Pathé’O

Celeste confection

Zek Style

Idé Mava

François 1er

L’association des tisseuses Téga Wendé

Alino Faso

Ph.AFrica Star ; Le styliste Pathé’O recevant son prix des mains du ministre en charge du commerce (à g).

A.S

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR