Afriyelba
A la Une

FASO MUSIC AWARDS: Telesphore Battiono décroche le sacre suprême


Les rideaux sont tombés sur la 3e édition des Faso music Awards du nom de cette manifestation culturelle de récompense des professionnelles des acteurs de a filière musice organisée par la J2C. Après le plateau off qui s’est tenu à l’espace TV5 Monde dans la soirée du vendredi 4 mars et qui a permis à de nombreux artistes en herbe de s’exprimer, les organisateurs ont récompensé les meilleurs journalistes culturels dans 17 catégories autour de la piscine du Sopatel le Silmandé, ce 5 mars. Le sacre suprême à savoir le FAMA de l’année est revenu à l’entrepreneur culturel Télesphore Battiono. Outre la remise des trophées, la soirée a été marquée par des prestations en live d’artistes burkinabè et étrangers et de défilé de mode

Des trois mastodontes de l’entrepreneuriat culturel au Burkina Faso, nominé au FAMA3 à savoir Innocent Belemtougri DG de Bitel Communication, Gérard Koala du festival Ouaga-New York et de Télesphore Battiono, directeur de Artistes Distribution, le choix des 5 membres du jury a porté sur le dernier des nominés cités: Télesphore Battiono. Entrepreneur culturel, promoteur de spectacle, producteur d’artistes et président de l’Union nationale des acteurs de la musique enregistrée, Télé comme on l’appel affectueusement dans le milieu a reçu un trophée, une attestation, un boubou Faso Dafani et un chapeau de Saponé des mains de l’ambassadeur du Maroc, parrain de la manifestation et du président du COFAMA, Youcef Ouédraogo.

Naturellement satisfait par cette distinction à laquelle il ne s’attendait pas, il a toute suite fait savoir que le trophée n’est pas pour précipiter sa retraite. « Loin de là, c’est une invite pour moi de redoubler d’effort afin non seulement de soutenir les artistes dans leur volonté de promouvoir la musique burkinabè, mais aussi de défendre leurs intérêts » s’est exprimé tout joyeux le lauréat. Innocent Bélemtougri, l’autre nominé s’est consolé avec le trophée du meilleur promoteur culturel de l’année avec son spectacle des monstres sacrés du coupé décalé organisé en novembre dernier. Tout comme lui, ils étaient nombreux ces professionnels de la filière musique à voir leur mérite reconnu par les organisateurs du FAMA. 19 prix au total dont 2 trophées d’honneur leur ont été remis devant un parterre d’invités installés autour de la piscine de l’hôtel Silmandé. (Voir encadré pour la liste de tous les lauréats).

Yannick SANKARA choisi meilleur journaliste culturel presse écrite

Parmi les lauréats figure Yannick SANKARA, PDG du site Afriyelba qui a été désigné meilleur journaliste culturel de l’année dans la catégorie presse écrite. En plus du trophée et de l’attestation, il a reçu un ordinateur portable du directeur de publication du journal Le Soir Lookman Sawadogo qui est par ailleurs le président de la SEP. Un prix qu’il a dédié à tous les lecteurs du site Afriyelba. Il a, par ailleurs, invité le public à s’inscrire à la newsletter du site et à « liker » la page facebook Afriyelba pour recevoir au quotidien les informations culturelles et sportives du Burkina et du reste du monde

En plus de la remise des trophées, la soirée a été ponctuée par des prestations d’artistes en live. Les Burkinabè Greg le Burkimbila, Frère Malkom, Bébé Bissongo, Jacob Salem, l’Ivoirienne Rachel Dadié et le Gabonais Lewis Bivigu ont fredonné de belles mélodies au grand bonheur des invités. Pour ce qui est du défilé de mode, il a été assuré par le jeune styliste modéliste Befre Lamizana. Sous une animation laborieuse de l’artiste-musicienne Daizy Frank et de l’animateur radio, Serges Obama, il a présenté au public une collection faite de Faso Dafani. Grande était la joie du promoteur de l’évènement Youcef Ouédraogo qui a réussi avec moins de failles, l’organisation de cette 3e édition. Une réussite qu’il doit à ses différents partenaires et sponsors, à l’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso et au ministre de la culture et du tourisme. Tout en remerciant toutes ces structures et personnalités qui lui sont venues en aide, il a félicité tous les lauréats de l’édition et a donné rendez-vous l’année prochaine pour la 4e édition des FAMA.

Voici la liste des lauréats des FAMA 3

– FAMA de l’année: Télesphore Battiono
– Meilleur artiste de l’année: David le Combattant
– Meilleur journaliste presse écrite: Yannick SANKARA
– Meilleur journaliste culturel Radio: Serge Ekra de la Force de Ouaga FM
– Meilleur journaliste culturel télé: Emmanuel Ouédraogo de Canal 3
– Meilleur tube: « Wassa Wassa » de Imilo Lechanceux
– Meilleur promoteur de spectacle de l’année: Innocent Bélemtougri
– Meilleur Arrangeur de l’année: Yves de Bemboula
– meilleur animateur de spectacle: Alino Faso
– Prix de l’ambassadeur du Maro: Fush
– Meilleur producteur phonographique de l’année: Ibrahim Olokunga
– Meilleure chanson engagée: le collectif d’abord
– Meilleur espace culturel de l’année: le Petit Bazart
– Meilleur graphiste de l’année Manga Konfata Konaté
-Meilleur manager de l’année: Kenzo Cash Liguidi
YS


Articles similaires

« TIMBUKTU » D’ABDERMAN SISSAKO: Sera-t-il l’Etalon de Yennega du FESPACO 2015?

Afriyelba

Euro 2016: Cristiano Ronaldo a complètement craqué pour une hôtesse

Afriyelba

Coupé Décalé : Zota créée sa troupe de danse

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR