Afriyelba
A la Une Société

Fatou Traoré fondatrice d’Afreecom: « Notre métier c’est de donner à tous l’accès à l’e-commerce sans frontières »


Qui est Fatou Traoré?, Que signifie Afreecom et quels sont ses objectifs? Comment vendre ou acheter en ligne à travers Afreecom? Réponses avec la fondatrice d’Afreecom que nous avons rencontré à Ouagadougou le 17 janvier dernier.

Afriyelba : Fatou Traoré, vous êtes la fondatrice d’Afreecom une Market place dédiée à l’Afrique,  née à Dakar, vous êtes arrivée à Paris à l’âge de 26 ans. Formée à l’Administration Des Ventes à l’export (Commerce International), vous avez travaillé dans l’import-export pendant plus d’une dizaine d’années, pour des centrales d’achats basées en Afrique et en France, notamment dans l’industrie du coton. Vous avez effectué de nombreuses missions au Sénégal (Sodefitex, PMI pour l’usine Philip Morris), au Burkina-Faso (Sofitex), en Côte d’Ivoire (Ivoire Coton)… 

Aujourd’hui, vous êtes de retour au Burkina-Faso pour développer votre activité, trouver des partenaires locaux et vous vous dites doublement satisfaite car vous avez également retrouvé vos origines au Faso. Comment est-ce arrivé ?

Fatou Traoré : Depuis l’adolescence je savais que mon grand-père venait du Burkina, mais j’avais très peu d’informations et à chacun de mes déplacements ici j’en parlais autour de moi, en nourrissant l’espoir de retrouver les traces de la famille. Il y a quelques mois ma tante (la sœur de papa) avait rencontré au Sénégal un monsieur qui l’a observée pendant un long moment et a fini par lui demander si elle n’était pas la fille d’un tel car elle était son portrait craché. Ma tante lui a répondu que oui, mais qu’elle n’a pas eu la chance de connaître son père car ce dernier était décédé trop tôt. Le monsieur lui a alors expliqué qu’il était le neveu de mon grand-père et qu’ils sont partis ensemble de Fada Ngourma pour s’installer au Sénégal après un séjour au Mali. C’est ainsi que j’ai obtenu un numéro de téléphone, j’ai appelé aussitôt arrivée à Ouaga et mon cousin est arrivé de Fada le soir-même : de belles retrouvailles ! C’est l’histoire de ma vie, j’y ai toujours cru, aujourd’hui je me sens sereine et entière.

Afriyelba : J’imagine votre bonheur et vous félicite. Parlez-nous d’Afreecom, vous voulez-bien ?

 Que signifie Afreecom ? 

Afreecom est une marque déposée. Étymologiquement nous voulions un nom qui fasse penser à trois choses essentielles : l’Afrique, l’e-commerce et la liberté (Freedom en anglais), la liberté d’acheter ou de vendre pour tous. Quant au logo, il arbore les couleurs panafricaines : le vert, le jaune et le rouge. Ces couleurs qui proviennent du drapeau Ethiopien (seule nation souveraine à l’époque du démembrement de l’Afrique), sont adoptées par la plupart des états Africains. Un clin d’œil est fait à l’Occident d’où l’e-commerce nous vient avec également la tour Eiffel représentée par la lettre A. Afreecom est une entreprise éthique, ouverte vers le monde et imprégnée de multiculturalisme. Afreecom est le premier moteur de recherche qui favorise les échanges commerciaux entre l’Afrique et l’Occident. Je suis accompagnée dans cette formidable aventure par mon fils Nicolas Garin, ingénieur développeur web, il a su concrétiser l’idée initiale en créant ce site sur mesure.

 Pourquoi avez-vous choisi de vous orienter vers la vente en ligne et non dans le commerce classique ?

L’idée a germé du constat de l’inexistence de structures d’e-commerce entre l’Occident et l’Afrique, en effet, malgré un PIB en hausse, une classe moyenne émergente, les sites marchands occidentaux ne livrent toujours pas sur le continent. Et beaucoup de pays africains ont des difficultés à exporter leurs produits vers l’Occident, alors qu’ils sont dotés de ressources importantes qui ne demandent qu’à être transformées et valorisées. Afreecom met à leur disposition un outil qui leur permet d’exporter. De plus, la forte progression des TIC sur le continent et la fabuleuse capacité d’adaptation des jeunes sont des ajouts majeurs qui nous confortent dans notre choix.

 Quelles sont vos zones de couverture ?

Afreecom est un pont entre l’Afrique et l’Occident et est présent dans plusieurs pays d’Afrique : la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso, le Sénégal, le Mali…(bientôt le Bénin, Djibouti…), nos points relais sont à la disposition des clients pour plus de proximité, cela les rassure et leur permet de payer cash. Toutefois, nous sommes en mesure de livrer dans d’autres pays d’Afrique via Fedex, DHL et d’autres transitaires, dès lors que le client dispose d’un compte PayPal pour régler ses achats.

 Quels sont les articles qui sont concernés par Afreecom ?

Des millions de produits de haut de gamme et de qualité sont accessibles sur la toile via Afreecom, on peut même copier/coller l’URL de n’importe quel produit et demander un devis. Pour les demandes de produits plus rares il suffit d’envoyer un email à [email protected]

Vous trouverez ainsi des biens culturels : livres, CD, DVD, instruments de musique, jeux, des produits de mode, beauté, santé, téléphonie, électronique, informatique, multimédia, artisanat, pièces détachées en tout genre, sport (vêtements, chaussures, accessoires et équipements),… En bref, vous pouvez trouver tout type de produit que vous pourrez vous faire livrer, y compris les plus grandes marques.

Comment vendre et acheter sur Afreecom.net ?

C’est très simple, pratique et sécurisé :

Pour acheter, il suffit de créer son compte (en 3 mn), à réception de l’email de validation de l’inscription, vous-vous connectez depuis le lien fourni. Ensuite, choisissez vos produits, remplissez et validez votre panier, indiquez les informations pour la livraison, nous envoyons un devis incluant le coût du transport. Le client valide le devis, effectue le paiement (au choix, cash ou PayPal) et nous nous chargeons de l’expédition jusqu’au point relais où il ira chercher sa marchandise.

Pour vendre, il faut adhérer à notre « Programme Privilège Afreecom ». Nous avons des accords de partenariat avec des institutions telles que la Chambre des Métiers, le Village Artisanal et d’autres coopératives ou certains vendeurs directs. Leurs produits sélectionnés seront répertoriés et référencés dans notre base de données pour la mise en ligne. Pour plus d’informations : remplir notre formulaire « Devenez fournisseur » sur le site.

 Comment vous y prenez-vous pour livrer les articles vendus ou achetés ?

Nous nous appuyons sur nos points relais présents dans plusieurs villes en Afrique ; ces partenaires de proximité sont chargés de recevoir et de contrôler les marchandises qui doivent être expédiées ou livrées.

Nos transitaires et transporteurs se chargent de l’enlèvement et de l’acheminement par voie maritime ou aérienne.

Le client est prévenu de la disponibilité de sa commande au point relais, il n’a plus qu’à se présenter avec une pièce d’identité et la référence de sa commande.

  Comment faire si on ne dispose pas d’une carte bancaire pour payer ses achats ?

Nous avons des correspondants partout en Afrique, un numéro Airtel est déjà disponible au Burkina pour Afreecom, il suffit d’envoyer le montant exact (hors frais) et le numéro de sa commande au : +226 67 31 63 97.

Notre partenaire local peut être joint à ce même numéro pour un paiement cash auprès de lui contre un reçu. Pour les entreprises, il est également possible d’effectuer un virement bancaire, RIB disponible au bas de chaque devis.

Quels sont les délais de livraison ?

Une fois que le vendeur a livré en nos locaux, nous mettons entre 3 et 5 jours pour livrer en avion en Afrique.

Pour les clients qui souhaitent profiter des tarifs de groupage (plus avantageux financièrement), le délais est généralement de deux semaines à un mois en fonction des livraisons cumulées pour la zone.

Pour terminer je voudrais remercier tous ceux qui ont rendu mon séjour très agréable au Burkina Faso. J’ai été vraiment très ravie de retrouver mes origines et de partager de bons moments avec mes parents. J’invite tout le monde à venir payer et vendre des articles à Afreecom. C’est très simple, pratique et sécurisé.

Voici une vidéo de présentation d’Afreecom

Propos recueillis par Yannick SANKARA


Articles similaires

Cyclisme: Le supporter burkinabè Hamado Sore distingué en Côte d’Ivoire

Afriyelba

La Nation burkinabè reconnaissante aux Etalons du Burkina Faso

Afriyelba

Miss Universités 2018: Les finalistes ont reçu les bénédictions du chef suprême des Bobo Mandarè

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR