Afriyelba
A la Une Cinéma

FESPACO2019: Forte mobilisation atour du Desrances


Le ciné Neerwaya a drainé du monde ce mardi 26 février 2019 à l’occasion de la projection presse du film Desrances de la réalisatrice Burkinabé Appoline Traoré.  Les cinéphiles ont sacrifié 1h36mn de leur début de journée pour suivre un des sérieux prétendant à l’étalon d’or de Yennenga

Ils sont venus des quatre coins de la capitale Burkinabé pour voir ou revoir la production de la réalisatrice Burkinabé ,Appoline Traore. Des cinéphiles de tout âge et même de pays différents qui ont vécu pendant plus d’une heure des problématiques liées à la nationalité, à  la guerre , à la place de la jeune fille en Afrique, à travers l’image et le son. Un  film d’auteur et à thème qui a su éviter le piège de l’aspect caricatural d’une situation.

Les acteurs principaux du film ont su bien jouer leur rôle

Apolline Traoré la réalisatrice a su traduire de l’émotion et de la sensibilité à travers le jeu d’acteur d’une petite fille qui réconcilie le public avec le cinéma.  Au sortir de la projection Paul Bamogo, un cinéphile a déclaré que l’œuvre est de bonne facture. Il retient après ce bout de temps passé en salle qu’il ne faut pas faire de différence entre les enfants sur la base du sexe. “ Fille ou garçon l’essentiel est que Dieu bénisse et lui permette de remplir la mission pour laquelle il est venu sur la terre . Tu peux avoir une fille qui va te satisfaire plus que 10 garçons ».à t-il dit.

Halilla, la petite fille qui a sauvé son père des mains des bandits

Par la suite, il s’est dit confiant quand à la capacité du film à remporter l’Etalon d’or au FESPACO, même s’il doit voir les autres productions afin d’équilibrer son jugement. Quand à Remadji-dorim Flora étudiante en Master 1 en communication à l’université catholique d’Abidjan, elle dira que le film est assez passionnant, mais l’acteur principal lui a donné des frayeurs   pendant la projection. Pour elle, le film comporte beaucoup de drames, mais cela n’avance en rien sa bonne qualité. Selon Remadji-dorim Flora Desrances appelle les peuples à être unis pendant les situations de crises pour éviter le rebondissement des violences.

 Remadji-dorim Flora “ le film faisait peur mais elle a aimé “

Dans la soirée du 26 février, le film a été rediffusé au ciné Burkina en présence de la première dame du Burkina Faso. La réalisatrice Appoline Traoré, très heureuse de la forte mobilisation des cinéphiles autour de son film a offert un cocktail dinatoire à ses invités au jardin Yennega. Un cocktail auquel a pris part les acteurs du film et bien d’autres invités.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

People: Découvrez le top 10 des musiciens les plus riches du monde en 2018 (photos)

Afriyelba

Total freestyle : A Ouagadougou le meilleur jongleur est Ouédraogo Ganirou

Afriyelba

Le fonds africain pour la culture, une initiative des artistes africains pour un financement androgène de leurs projets.

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR