29 October 2020

Finale Maracana Afriyelba : un bel hommage rendu à feu Yannick Sankara

Partager
  • 82
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    82
    Partages

Les rideaux du tournoi Maracana Afriyelba organisé par la Génération consciente sont tombés, ce 05 septembre 2020, sur le terrain du Complexe scolaire Wendlamita de Tampouy à Ouagadougou. Une finale qui a rendu un bel hommage à Yannick Sankara à l’image de ce qu’il était de son vivant.  

Pour Mamadou Yougoss Koné, cet hommage a été à la hauteur de l’attente des organisateurs.

« C’est une satisfaction morale pour moi. Aujourd’hui nous sommes fiers parce que la famille a adhéré au projet et elle a su aujourd’hui que leur fils était vraiment un rassembleur. Nous savons qu’on ne peut pas remplacer l’homme, mais nous demandons à tous les partenaires qui peuvent accompagner la structure Afriyelba qu’a léguée notre regretté frère Yannick Sankara, de continuer à la soutenir pour que ses employés puissent continuer son œuvre. C’est là notre cri de cœur », a déclaré Mamadou Yougos Koné, président du Comité d’organisation du tournoi à l’issu de la grande finale du tournoi Maracana Afriyelba de la génération consciente, qui s’est jouée, ce 05 septembre sur le terrain du Complexe scolaire Wendlamita de Tampouy. C’était devant une marée de personnes que la finale qui a opposé l’équipe Barça de Gounghin à Zone 6 FC s’est jouée. Elle a été précédée d’un match de gala, pour lever les rideaux, entre les amis de feu Yannick Sankara et les anciens internationaux du Burkina. Un match qui a vu la victoire des anciens internationaux (3 buts à 1). La fin de ce match a été aussi marquée par l’arrivée de Bertrand Traoré, parrain à vie du tournoi, qui n’a pas manqué de disputer quelques minutes.

La population de Ouagadougou ne s’est pas fait prier pour faire le déplacement à Tampouy

Il était exactement 17 h 24 minutes quand les deux formations de la finale font leur entrée sur le terrain. Devant les joueurs, marchaient trois hôtesses. Les deux tenaient une banderole sur laquelle est imprimée la photo, en grand caractère, de feu Yannick avec les écritures « Hommage à Yannick Sankara ». La troisième, quant à elle, exhibait le trophée devant servir de récompense au vainqueur de la finale. Les joueurs s’alignent et ce fut le moment de la cérémonie de lancement. Avant d’observer une minute de silence en mémoire de l’homme qui « a travaillé à rassembler la jeunesse de Ouagadougou », une minute d’applaudissement lui a été consacré à la demande de Freedy Lino, le maître de cérémonie.

Les hostilités entre les deux équipes ont commencé avec le coup d’envoi du ballon sur le terrain par les officiels, notamment le parrain, sa maman et bien d’autres. Mais les deux équipes n’ont pas parvenu à se marquer de buts après le temps réglementaire, deux fois 30 minutes, joué sur le terrain. Ce sont alors les tirs au but qui les ont départagés. Et c’est Braça de Gounghin qui est venu à bout de son adversaire par un but à zéro. La joie était incommensurable. Le terrain est envahi par des cris et des sauts. Barça de Gounghin remporte la 7ème édition du tournoi Maracana Afriyelba d’hommage à Yannick Sankara. Oui l’histoire est écrite !

La remise des prix sur le podium a été précédée de témoignages sur Yannick. « J’ai pris trop d’émotion de voir tout ce beau public pour un seul homme. Yannick fut mon fils, Yannick fut un enfant de la famille Traoré. Yannick m’a aimée, Yannick a aimé mes enfants. Yannick a aimé David, Yannick a aimé Alain, Yannick a aimé Ernestine, sa sœur chérie qui n’est pas ici. Mais elle est de cœur avec Tampouy ce soir. Elle me charge de vous le dire. Le soir même de la mort de Yannick, il était en communication en Ernestine…», a témoigné la maman de Bertrand. En plus des prix prévus, des prix spéciaux ont été remis aux équipes finalistes et à certaines personnes du comité d’organisation.

Le parrain, Bertrand Traoré, a promis de continuer, avec l’appui du comité d’organisation, à soutenir la jeunesse de Tampouy et du Burkina en général.

Le vainqueur repart, en plus de son trophée, avec une enveloppe financière de 200 000 FCFA, un jeu de maillots et des ballons. Quant au vaincu, le deuxième, il empoche 150 000 FCFA et des gadgets. Le 4ème et le 3ème ont aussi reçu respectivement 75 000 et 100 000 FCFA. Le meilleur joueur, le meilleur gardien et l’équipe fair-play n’ont pas été oubliés dans la foulé des récompenses. Ce fut dans une ambiance bon enfant que les rideaux de la 7ème édition du tournoi sont tombés. Rendez-vous est donné en 2021 pour la 8ème édition.

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  • 82
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    82
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR