Afriyelba
A la Une Musique

FITINI SHOW : Ben Idriss tout comme Sidiki Diabaté


 

C’est parti pour la 17e édition de Fitini show du nom de ce plus grand festival culturel des enfants au Burkina Faso. Le top départ de cette manif a été donné hier 31 juillet au théâtre de l’amitié de Bobo Dioulasso par Boureima Sanou maire de la commune. De tous les enfants qui sont allés en compétition dans les différentes disciplines, Ben Idriss qui s’est mis dans la peau de l’artiste malien Sidiki Diabaté en interprétant « Fais-moi confiance » en play back a été la star de la soirée.

« Fais-moi confiance » ; c’est ce tube de Sidiki Diabaté que Ben Idriss âgé de 11 ans a décidé d’interpréter dans la discipline Play back de la 17e de Fitini show. Lorsque Don King l’animateur de la soirée l’a annoncé, le public découvre un enfant qui ressemble parfaitement à Sidiki Diabaté. Tête bien coiffée, habillé en veste blue, et micro en main, Ben Idriss débute son interprétation sous les cris de joie et les applaudissements du public. Il chante, bouge et exécute à merveille  les mêmes gestes que son idole. Pendant ce temps des jeunes tiennent des pancartes sur le podium derrière lesquelles se cache une petite fille.

F1
ce couple Sidiki Diabaté et Bijou Siraba a été la star de la soirée

Et lorsque cette dernière s’est présentée au public en rejoignant Ben Idriss, c’était la totale. On découvre, une Bijou Siraba du nom de la jeune fille malienne qui a joué dans le clip en miniature. Son habillement, sa coiffure et sa forme physique faisaient rappeler Bijou Siraba. Avec Ben Idriss, elle joue parfaitement le rôle. Elle marche, s’énerve par moment contre Ben en jouant des scènes de jalousie, décroche son téléphone, manipule ses tresses et exécute des pas de zouk avec son gars qui lui aussi s’est mis dans son rôle de Sidiki Diabaté. Vers la fin de la chanson, la petite fille va s’asseoir sur un fauteuil et tend ses pieds. Ben arrive et se couche et dépose sa tête sur les pieds de sa dulcinée. Le public qui a été très emballé par cette belle mise en scène demande de « bisser ». « C’était merveilleux »; « vraiment, il y a rien à dire »; « Je suis resté bouche b »; pouvait-on entendre dans le public.  C’est donc tout naturel que les membres du jury ont désigné Ben Idriss qui est devenu la star de la soirée meilleur, dans la catégorie playback.

F3
Le responsable marketing de Unilever, Boureima Maiga s’adressant aux enfants

Tout comme lui, ils étaient nombreux ces enfants qui ont montré leur savoir faire en Sketch, en ballet et en élection miss dans une ambiance très électrique au théâtre de l’amitié de Bobo Dioulasso. (voir encadré pour les résultats). Les 3 meilleurs dans chaque catégorie ont été retenus pour poursuivre l’aventure. Les 1er et 2e vont directement aux finales régionales et les 3e en demi-finale. Bien avant que les hostilités ne commencent, Boureima Sanou maire de la commune de Bobo Dioulasso a pris la parole pour saluer l’initiative de l’organisation de Fitini Show qui permet aux enfants de s’occuper de façon saine durant les vacances, et faire des mentions spéciales à l’Association Déni Dèmè structure organisatrice de l’évènement et à Unilever sponsor officiel à travers sa marque Blue Band pour son accompagnement. Aux enfants il leur a souhaité de passer de bons moments avant de lancer un « allons seulement, on est ensemble » à toute l’Assemblée.

F7
Grâce à l’actuel maire de la commune de Bobo, Boureima Sanou, les prix d’entrée ont été revus à la baisse

Quant à Moussa Dembélé, président de l’Association Déni Dèmè, il n’avait d’autres mots que des remerciements. « Au nom du comité d’organisation et en mon nom propre, je voudrais remercier tous ceux qui ont fait le déplacement ce soir ici au théâtre de l’amitié. Ensuite je voudrais remercier tous ceux qui, depuis la première édition, ne cessent de soutenir la manifestation. Je veux parler de Unilever qui est la colonne vertébrale de Fitini show, de l’ancien président de l’Assemblée nationale Soungalo Ouattara, de l’ancien maire de Bobo Salia Sanou ainsi que de l’actuel maire Boureima Sanou, du chef du canton de Bobo Dioulasso  et les autorités culturelles du Burkina.

F8
Une vue du public

Enfin mes remerciements vont à l’endroit des membres du comité d’organisation qui travaille jours et nuits depuis des années pour offrir une belle ambiance aux enfants » s’est réjoui Moussa Dembélé avant d’annoncer cette bonne nouvelle aux enfants : « Grâce à   l’actuel maire de Bobo, Boureima Sanou, au cours des prochaines manches éliminatoires, les enfants paieront 300 F CFA et les adultes 500 F CFA comme prix d’entrée ». Boureima Maiga, responsable marketing de Unilever a, au nom du directeur pays, remercié l’association pour les efforts fournis et a promis de toujours les accompagner.

F
Voici les enfants qui vont poursuivre l’aventure

En plus des enfants en compétition, le public a été tenu en haleine par des artistes confirmés tels que Smarty et le groupe Ivoirien Akobo Système. Après cette première manche éliminatoire, rendez-vous est pris le dimanche prochain toujours au théâtre de l’amitié pour la prochaine manche. Après Bobo, le comité d’organisation va déposer ses valises à Ouaga, à Dédougou, à Dori et à Koudougou, à Banfora, pour des phases éliminatoires avant de revenir à  Bobo en septembre prochain pour la grande finale.

cc
Le comité d’organisation de Fitini show

Yannick SANKARA

Encadré

Voici les enfants qualifiés pour la suite de l’aventure en cette première manche

              Ballet: 3e – Farafina étoile de Koko

                            2e – Dibi Douba du houet

                            1er- Hardi Ambiance

Election Miss:  3e -Latifatou Touré

                             2e -Tamboura Maîmouna

                             1er -Diarra Kadidiatou

   Play Back :       3e-Ouédraogo Abdoul Aziz

                               2e -Koné Fatoumata

                               1er- Ben Idriss


Articles similaires

Cristiano Ronaldo s’offre l’appartement le plus cher du Portugal !

Afriyelba

People : le rappeur Rick Ross entre la vie et la mort?

Afriyelba

Appréciez la reprise de Chainsmoking de Jacob Banks par Flora Gon’tell

Afriyelba

1 comment

gael mwape Fév 8, 2018 at 2 h 00 min

J’y etait pas mais j’imagine deja comment le ptit idriss a casse la barack

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR