3 July 2020

Formation en humour : La poussette donne de l’élan aux jeunes talents

Partager
  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    38
    Partages

Le théâtre la Grâce et la fédération du Cartel, organise une résidence de formation en humour à l’espace Marbayassa à Ouagadougou du 09 au 18 mars 2020. La formation sera assurée par deux doyens du monde de l’humour et du cinéma qui sont Jean-Aimé Bayili et Ildevert Meda.

Les arts de la scène ont enregistré une évolution très intéressante ces dernières années mais leur accès n’est pas toujours facile pour tous ceux qui veulent s’y essayer. C’est le cas notamment de l’art humoristique. C’est dans ce cadre que, « La poussette est née » pour former professionnellement les passionnés de cet art. Une  quinzaine de jeunes talents sont en résidence depuis ce 09 mars 2020 afin d’affiner leur talent et de le valoriser tant au Burkina qu’à l’extérieur du pays.

La résidence de formation en humour la poussette se tient du 09 au 18 mars 2020 à l’espace Marbayassa à Ouagadougou

«  C’est une fierté de voir ces jeunes s’intéresser à l’humour. A la fin de cette formation, je voudrais qu’ils puissent partager les mêmes scènes que moi et pouvoir représenter le pays valablement » a confié le formateur Jean-Aimé Bayili alias Babenda. Selon, Anatole Koama, le directeur général du théâtre Grâce et membre de la fédération du Cartel, l’idée de cette résidence de formation intitulée : LA POUSSETTE est née du fait que, les jeunes des autres villes du Burkina n’ont pas accès à ce type de formation. Ils ont alors voulu créer une opportunité qui leur permettrait de se former à la pratique humoristique professionnelle, et les accompagner à pouvoir vivre de leurs inspirations et leurs créations. Ainsi, la priorité de cette formation a été donnée aux jeunes issues des villes où l’accès aux arts de la scène et plus spécifiquement à l’humour n’est pas toujours chose aisée telles que : Ouahigouya, Dédougou, Tenkodogo, Fada N’gourma, Koupéla, Koudougou, Bobo Dioulasso et pour finir Ouagadougou.

Cette formation permettra aux jeunes de développer leurs capacités artistiques et de favoriser l’accès à la scène professionnelle par la participation des meilleures d’entre eux, au Festival les Nuits Internationales de la Plaisanterie (NIP) et à d’autres grandes manifestations.

Eunice NIKIEMA


Partager
  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    38
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR