Afriyelba
A la Une Société

Forum de l’emploi et de l’entreprenariat féminin: Forte mobilisation des femmes à Ouagadougou


La première édition internationale du Forum de l’Emploi et de l’Entreprenariat Féminin (FEEF) a ouvert ses portes ce samedi 30 mars 2019 à la salle des fêtes de Ouaga 2000, en présence de l’épouse du chef de l’état Sika Kabore marraine du forum. Initié par l’agence conseil en communication intégrée AOS Africa, cette première édition s’est tenue  sous le thème « Leadership féminin et développement durable. ».

« Les femmes doivent travailler ensemble pour lutter contre l’ignorance et leur dépendance économique ». C’est en ces termes que la marraine de la première édition internationale du FEEF a invité les femmes à faire bouger les lignes. Elle a ajouté que cette obligation de changer le monde ne peut être possible que si les femmes acceptent de se faire former continuellement. Le Forum de l’Emploi et de l’Entreprenariat des Femmes étant une belle tribune pour ces formations, l’épouse de chef de l’état a appelé les femmes à tirer le maximum de connaissances des conférences inscrites à l’ordre du jour du Forum.

Venues des quatre coins du Burkina et des pays voisins, les femmes n’ont pas voulu manquer cette occasion qui pourra changer le cours de leur vie.

Sandrine Roland commissaire général du FEEF est revenue à la charge en soulignant que les participantes ne doivent pas se faire prier pour participer aux conférences débats, au regard de la pertinence des thématiques qui seront abordées. Sandrine Roland a décidé de s’intéresser d’abord au Burkina Faso dans son ouverture internationale parce qu’elle a été séduite par le dynamisme et le courage des femmes de ce pays.

Sandrine Roland, la promotrice a été séduite par le dynamisme des femmes Burkinabé

Le FEEF ayant débuté en 2014 du côté de la Côte d’Ivoire, la conseillère spéciale du président de la Cote d’Ivoire chargé du genre, Euphrasie Yao a tenu à faire le déplacement de Ouagadougou.  Dans un discours ou elle a loué la capacité de la femme à gouverner comme l’homme, elle a laissé entendre qu’il est grand temps que l’autre moitié du ciel s’assume pleinement, afin de booster le développement socio-économique des pays Africains.

Sika Kabore, l’épouse du chef de l’Etat du Burkina Faso invite les femmes à travailler ensemble pour éviter leur dépendance économique

Elle a rassuré aussi la promotrice du FEEF de sa disponibilité à l’accompagner pour ses prochaines aventures. Présent à la cérémonie d’ouverture aux cotés des femmes, le maire de la commune de Ouagadougou Armand Béoinde a déclaré que le FEEF est un évènement qui mérite d’être promu et soutenu à sa juste valeur. La cérémonie d’ouverture a pris fin avec la visite des stands d’expositions. Un exercice qui a permis à la première dame et à sa délégation  de toucher du doigt les réalisations de quelques transformatrices de produits locaux, et d’entreprises partenaires du FEEF.

Ismael Gansonré


Articles similaires

Projet « Un spectacle, une ville propre » : le BBDA a reçu sa dotation

Afriyelba

Meli mélo beauty est la gagnante de la troisième édition de Chill Make up challenge.

Afriyelba

Burkina: L’association Komi nous plonge dans la tradition moaga

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR