Afriyelba
A la Une Société

Frais d’inscription universitaire: Désormais le paiement est possible via Orange Money


Fini maintenant  le calvaire des étudiants qui étaient obligés de faire des pieds et des mains pour pouvoir s’inscrire dans les universités publiques du Burkina Faso. Orange Burkina qui ne cesse d’apporter des innovations répondant aux  besoins de ses abonnés a mis fin à ce périple des étudiants en signant dans la soirée de ce 6 septembre un partenariat avec les institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche et le ministère de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’Innovation qui va leur permettre de payer leur frais d’inscription universitaire via Orange Money. La signature s’est faite en présence du ministre en charge de l’enseignement supérieur et du Directeur Général de Orange Burkina Faso.

Le DG de Orange Burkina procédant à la signature du partenariat

*144*4*6* montant# voici la formule que les nouveaux bacheliers de l’année 2018 peuvent composer depuis leurs téléphones pour pouvoir valide leur inscription sur le site web de leur université publique. La plateforme mise en place par les services de l’enseignement supérieur  en collaboration avec Orange Burkina Faso s’appelle Campus Faso. Via cette plateforme donc, pour la première phase du partenariat, les bacheliers de l’édition 2018 s pourront payer leurs frais de scolarités via Orange Money dans 7 univisersités publiques à savoir : L’Université Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo, l’Université Ouaga II, l’Université de Ouahigouya, l’université de Fada Ngourma, l’Université de Norbert Zongo, l’Université de Dédougou et l’Université Nazi Boni. Les différents présidents de ces universités étaient présents à la cérémonie pour signer le partenariat.  Expliquant l’initiative  de la plateforme, la Directrice générale de l’enseignement supérieur, Dr Bintou Sessouma a indiqué que les difficultés qu’ont les étudiants à s’inscrire les a amenés à mener des réflexions de recherche de solutions.

Des réflexions qui les ont conduits au Sénégal et les ont permis de s’inspirer de l’expérience du gouvernement sénégalais qui, à travers la plateforme CAMPUS SEN, permettent à ses étudiants de s’inscrire en ligne. « Nous nous sommes inspirés de cette expérience en créant la plateforme CAMPUS FASO qui va permettre non seulement aux étudiants de s’inscrire en ligne mais aussi permettre à l’administration des universités d’identifier facilement les bacheliers 2018 et d’avoir des statistiques fiables » s’est réjouie la Directrice générale de l’enseignement supérieur. Avec Campus FASO donc, les étudiants où qu’ils soient peuvent rester sur place et faire leur inscription par Orange Money en composant la formule citée plus haut. Finie désormais les longues files d’attentes à longueur de journée pour les inscriptions dans les universités publiques du Burkina. Cette importante innovation a  été saluée à sa juste valeur par le ministre burkinabè de l’enseignement  supérieur de la recherche scientifique et de l’Innovation Alkassoum Maiga.

Le président de l’Université Ouaga 1 procédant à la signature du document de partenariat

Tout en remerciant Orange Burkina, le gouvernement burkinabè et les services techniques qui ont permis la mise en place de la plateforme, il a appelé à un esprit  de responsabilité pour que l’essaie soit un coup de maître. Il a confié que par la suite d’autres villes telles que Dori et Banfora seront également prises en compte dans la plateforme. Pour ce qui concerne les anciens étudiants, le ministre a indiqué qu’ils mèneront la réflexion avec Orange pour voir dans quelle mesure, ils pourront les reverser dans la plateforme. Ben Cheick Haidara Directeur Général de Orange Burkina Faso a, après avoir signé le document de partenariat,  traduit toute sa satisfaction quant à l’aboutissement de cette innovation qui va donner un coup d’accélérateur important dans le processus de transformation digitale entamée par l’administration universitaire.  Il a félicité l’administration universitaire et le ministère de l’enseignement supérieur pour la vision et le courage qu’ils ont eu et qui a permis d’aboutir à ce partenariat. « C’est un pas important franchi, celui d’apporter des solutions innovantes aux étudiants. Nous, en tant que téléphonie mobile, nous ne ménagerons aucun effort pour vous permettre d’améliorer  le quotidien des Burkinabè  » a dit le DG de Orange Burkina Faso pour terminer.

Le DG de Orange Burkina (en veste) posant en famille avecl le ministre de l’enseignement supérieur Alkassoum Maîga et la directrice générale de l’enseignement supérieur

 

Yannick SANKARA


Articles similaires

Les supporters de Chelsea réclament Bertrand Traoré

Afriyelba

FEMUA 11: 1er spectacle réussi pour Nabalum

Afriyelba

RDV chez nous : La sélection musicale du 10 février était au Top

Afriyelba

1 comment

Bance abdoul-karim Oct 19, 2019 at 7 h 44 min

Frais d’inscription à l’Université ouaga I

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR