Afriyelba
A la Une Cinéma

« Frontières » de Appoline Traoré: Le film a séduit le premier ministre burkinabè


« Waou »; « quel film! »; le film était très émotionnel » ce sont là entres autres, les réactions des cinéphiles qui ont participé à l’ouverture des projections des films de la 25e édition du FESPACO ce soir au ciné Burkina avec le long métrage « Frontières » de la réalisatrice burkinabè Appoline Traoré. Mieux Paul Kaba Thiéba, premier ministre du Burkina Faso qui était dans la salle s’est dit séduit par le film: « J’ai été séduit et impressionné par la qualité de ce film. Le son, les images les thèmes tous les ingrédients y étaient. Je ne pensais vraiment pas venir trouver un si bon film ce soir. Je félicite la réalisatrice et tous les acteurs qui ont joué dans le film pour la qualité de leur travail » s’est ainsi exprimé le premier ministre à sa sortie de salle. Mais de quoi parle le film pour qu’il puisse si bien accroché le public?

                            C’est dans une salle comble que le film a été projeté

« Frontières »est un film d’aventure. 4 jeunes dames de nationalités différentes à savoir sénégalaise, malienne, nigériane et Burkinabè, à la recherche du bien être ont décidé d’aller à Lagos au Nigéria. La sénégalaise, elle voyageait pour la première fois pour payer des marchandises pour son association. La  Malienne qui est dans le commerce depuis plus de 10 ans se rendait comme à son habitude au Nigéria avec des Bazzins pour vendre. Quant à la Nigériane, après 5 ans passées au Burkina Faso, elle rentrait dans son pays pour participer au mariage d’un de ses proches. La Burkinabè a été envoyée à Cotonou par son copain avec des médicaments pour livraison. Ces 4 dames se retrouvent donc dans le même car pour effectuer le voyage. Du Sénégal à Lagos en passant par le Mali et le Burkina, ces dames verront de toutes les couleurs.

                                  Appoline Traoré (en rouge) et les 4 actrices du film

Elles ont été victimes de Tracasseries policière, douanière, gendarme, de  viol, et de vol et accusé de trafique illicite de médicaments. Sur le tronçon Cotonou-Nigéria, le car qui les transportait sera  braqué par des bandits. Un braquage qui a coûté la vie à la nigériane.   Très émotionnel le film a été très bien acclamé par les festivaliers. Les membres du jury ont-ils été également séduit? Ce film pourra-t-il remporté l’Etalon d’or de Yennega pour lequel il est en compet? Bien malien celui qui pourra le savoir. Rendez-vous est pris pour le 4 mars prochain pour le verdict.

                                      Le Premier ministre a félicité la réalisatrice pour la qualité du film

Articles similaires

Abdoul Karim Sango: « Je suis ministre du PAREN au gouvernement »

Afriyelba

Paolo Duarte à Abidjan pour suivre un match de Aristide Bancé

Afriyelba

Ligue 1: Pas de chance pour Hérvé Koffi qui prend 2 buts à sa première titularisation

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR