Afriyelba
A la Une Sport

GABON – BURKINA:La pression monte à Libreville


La 3e journée des éliminatoires de la CAN Maroc 2015 se joue ce week-end sur différents stades du continent. Et c’est dans ce cadre que les Etalons sont à Libreville, depuis le jeudi 9 octobre 2014, où ils seront aux prises avec les Panthères du Gabon le samedi 11 octobre prochain. Dès l’arrivée de l’équipe burkinabè, la pression était dans la capitale gabonaise, compte tenu de l’enjeu de cette rencontre.

 

Plus que vingt-quatre heures, soit le 11, et le chaudron du stade de l’Amitié de Libreville vibrera au rythme de la chaude empoignade très attendue du groupe C entre Panthères et Etalons, comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015. Après trois jours d’intenses exercices à Ouagadougou d’où ils ont décolé autour de 10h 25 le 9 octobre dernier par vol spécial, Paul Put et ses poulains sont arrivés à l’aéroport international Léon Mba de Libreville aux environs de 12h 50. Ils y ont été accueillis par des cris de joie de nombreux ressortissants burkinabè vivant au Gabon, qui étaient très heureux de voir ou de revoir de près leurs joueurs préférés dont Jonathan Pitroïpa et Aristide Bancé étaient les plus adulés. Aux petits soins de la délégation burkinabè, les Gabonais lui ont facilité les formalités pour permettre à celle-ci de vite regagner son hôtel, avant d’effectuer sa première séance d’entraînement sur le terrain du FC 105, un des grands clubs du Gabon. Mais bien avant, on a senti que la pression montait déjà dans la capitale gabonaise par rapport à ce match. Et si les jeunes Burkinabè présents à l’aéroport parlaient de victoire avec chacun son score, des Gabonais aperçus çà et là abondaient aussi dans le même sens. Mais l’inquiétude est tout de même perceptible chez certains Gabonais, tout comme des confrères dont le quotidien « l’Union » qui parle d’une attaque muette chez les Panthères. En effet, ce confrère parle d’une attaque gabonaise qui, en deux matchs (Angola et Lesotho), n’a inscrit que deux buts alors que son adversaire en a marqué cinq contre les mêmes équipes. Et « l’Union » d’ajouter que ce sont les deux milieux de terrain qui étaient les buteurs, tout en faisant savoir qu’il suffit au Burkina de « couper les liaisons entre le médian et l’attaque gabonaise pour être sûr qu’Aubameyang et compagnie n’inquièteront pas le goal adverse ».

Mais plus que jamais, les Gabonais veulent mettre fin à cette stérilité de leur attaque en espérant que ce sera face aux Burkinabè. Ce qui n’est pas évident pour eux, parce que la défense burkinabè encaisse très peu de buts et, pour preuve, en deux rencontres, elle n’a rien pris. Un constat qui renforce les inquiétudes des Panthères qui se rendent finalement compte que les Etalons ont beaucoup amélioré leur jeu défensif. L’attaquant et buteur de l’équipe burkinabè, Aristide Bancé, qui reconnaît qu’il n’y a pas de match facile même s’ils sont favoris, confie qu’il faudra être concentré. Il affirme que ses camarades et lui devront imposer leur jeu, même s’il avoue que c’est un adversaire à prendre très au sérieux, tout en affirmant qu’ils sont venus à Libreville pour prendre les trois points, en attendant de confirmer à Ouagadougou le 15 octobre. Au sein des Etalons, l’ambiance est présentement bon enfant, avec des joueurs qui déclarent être au mieux de leur forme et prêts à en découdre avec les Panthères, afin de prendre une bonne option pour la qualification. Et pour les motiver davantage, le ministre des Sports et des loisirs, le colonel Yacouba Ouédraogo, a fait savoir à la presse, avant de quitter Ouagadougou, que le gouvernement burkinabè a mis tout en œuvre pour que l’équipe soit dans les meilleures conditions pendant ces éliminatoires. Il a déclaré que la prime sera revue à la hausse en cas de victoire à Libreville. Au-delà, le capitaine Charles Kaboré et ses camarades veulent confirmer leur belle série de succès et surtout vite se rassurer pour l’obtention de leur ticket qualificatif pour Maroc 2015.

Le Pays


Articles similaires

Donad Trump accepte de rencontrer Kim Jong-Un

Afriyelba

CONFEDERATION NATIONALE DE LA CULTURE : la relance du secteur culturel et artistique s’invite dans son 2ème congrès extraordinaire statutaire

Afriyelba

TOURNOI MARACANA AFRIYELBA 2019:  Les équipes finalistes sont connues

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR