Recent Posts
a
6 December 2019

GRANDE PREMIERE AFRICAINE DE « DESRANCES »: La crème des acteurs du monde culturel réunie à Canal Olympia Ouaga 2000

Partager
  • 44
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages

La grande première du film « Desrances » de la réalisatrice Apolline Traoré a eu lieu le samedi 07 septembre 2019 dans la salle de ciné Canal Olympia de Ouaga 2000. C’était en présence de la réalisatrice et des acteurs principaux du film.

La réalisatrice Appoline Traoré posant avec l’artiste musicien Floby

Haïti, 1994. C’est la guerre. Francis Desrances, un Haïtien, y perd tous ses parents. Désormais seul au monde, il décide d’aller s’installer en Côte d’Ivoire et y fonde une famille. De son union avec sa femme Aissey, Francis Desrances a eu une fille, Haïla. Douze ans après, sa femme et lui attendent de nouveau un heureux événement ; Aissey est enceinte d’un garçon. Francis qui rêvait d’avoir un héritier est l’homme le plus heureux du monde. Il veille sur la grossesse de sa femme jour et nuit. A deux mois de son accouchement, la guerre post-électorale éclate en Côte D’Ivoire, Francis qui gardait les séquelles de la guerre en Haïti est plus que traumatisé ; le moindre coup de fusil le plonge dans la torpeur et dans de mauvais souvenirs. Francis Desrances n’a plus toute sa tête. Son impatience et son désir de tenir son héritier dans ses mains aboutiront-ils ? Là est la question. Toujours est-il que son obsession l’a conduit à négliger sa fille Haila qui, malgré tout, n’abandonnera pas son père face aux difficultés que celui-ci traverse. Voici un peu ce qui ressemble le film Desrances dont la grande première africaine a eu lieu le samedi 07 septembre dernier dans la salle de ciné Canal Olympia de Ouaga 2000.

Sekou Sidibe et Delphine Ouattara posant avec quelques acteurs du film et la réalisation Apolline Traoré

« Desrances », ce sont deux principaux thèmes abordés ; la relation père-fille où la réalisatrice se pose la question de savoir qu’est-ce qui est plus important dans une telle relation, la transmission du nom ou celui des valeurs ? Le deuxième thème est relatif à la guerre post-électorale en Côte D’Ivoire et ses conséquences. Apolline Traoré espère qu’à travers ce film, plus jamais pareille guerre n’arrivera sous nos cieux. La grande première africaine a réuni la crème de la culture burkinabè au ciné Canal Olympia. Des acteurs du monde du cinéma, de la musique et plusieurs autres ont rehaussé de leur présence l’éclat de la cérémonie.

La petite Haila s’est dit très heureuse de participer à ce film

Après Ouagadougou, le film ira à la conquête du reste du monde.  Le film « Desrances » était en compétition officielle au FESPACO 2019 pour l’Etalon d’or de Yennega. La petite Haila, de son vrai nom Naomie, est élève en classe de 4ème. Agée de 12 ans, elle était à sa première expérience dans le domaine cinématographique et n’exclue pas en faire un métier à l’avenir. Elle a déclaré que son rôle dans le film « Desrances » lui a permis de rencontrer des personnalités qu’elle n’espérait pas.

Christine SAWADOGO (Collaboratrice)


Partager
  • 44
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR