Afriyelba
A la Une Mode

HONORE BAMBARA PROMOTEUR DE MISS UNIVERSITES : Le FESPACO est une aubaine pour nous


En face des hommes de médias ce mercredi 27 février 2019 au club Belko pour donner les dernières informations en rapport avec la finale du concours Miss universités, Honoré Bambara s’est prononcé sur la 26e édition du FESPACO qui se tient concomitamment avec son évènement.

“ Chaque deux ans le concours Miss université coïncide avec le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou. Le FFESPACO a toujours été une aubaine pour nous. Beaucoup de presse étrangères qui sont à Ouagadougou pour le festival nous appellent pour avoir des accréditations. C’est pour vous dire que nous n’avons pas peur d’être noyé par la biennale du cinéma Africain .Nous avons notre public à nous.

Ils étaient nombreux ces journalistes nationaux et internationaux à prendre part à la conférence de presse

Pour preuve sur les 42 tables de 10 que nous avons prévu, il ne reste plus que deux ou trois “. Voila la réponse que le délégué général de Miss université, Honoré Bambara, a donné à tous ceux qui pensaient que le FESPACO pouvait faire écran à la 17 édition du concours de beauté inter-université. Il a ajouté par la suite que l’événement aura lieu le vendredi 1er mars 2019 sous le coup de 20h à la salle des fêtes de Ouaga 2000. Il sera meublé par un défilé de mode avec 10 modèles en 6 minutes, des prestations avec le jeune slameur de l’écurie de la slamazone, Cedric, et les artistes Djeli Karim, Miss Maya, Dj Barsa. Les 20 candidates seront notées par un jury de six personnalités de la culture Burkinabé comme Zedess, Madess, Christelle Sanou etc.

Ils étaient nombreux ces journalistes nationaux et internationaux à prendre part à la conférence

Honoré Bambara a déclaré que la Miss universités  2019 bénéficiera d’une bourse de 3 million de Fcfa, plus une moto yamaha de la marque  CFAO. Sans oublier la couronne qui a coûté 333 euro sans frais d’expédition sur Ouagadougou. Le ministère de la culture des arts et du tourisme offre la somme de 500 000 Fcfa à la Miss qui mettra le plus en valeur la tenue traditionnelle, selon le délégué général.

 

Le promoteur de miss Universités Honoré Bambara a indiqué que le FESPACO constitue une aubaine pour eux

Sougrinoma Ismaël GANSORE

 


Articles similaires

Découvrez qui est Malala, la plus jeune nobel de la paix

Afriyelba

Confidence: « Mon copain pratique l’abstinence et ça m’énerve »

Afriyelba

Aston Villa: le Burkinabè Bertrand Traoré réussi sa première sortie

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR