Afriyelba
A la Une

Humour : Les Zinzins de l’art ont « tué » au CAR à Ouaga


L’intellectuel Kabore et Lucas les deux complices du groupe les Zinzins de l’art ont honoré leur premier spectacle dans l’enceinte du collectif des architectes du rire (CAR), le vendredi 23 novembre 2018. Les deux humoristes sont présents à Ouagadougou pour soutenir le CAR qui a ouvert ses portes récemment. Ils ont été soutenus dans leur show par le jeune humoriste El présidente.

Quand les Zinzins de l’art ont foulé le sol Burkinabé dans la soirée du jeudi 22 novembre dernier ils avaient confié ceci à un de nos confrères « Le Vendredi ne venez pas avec des mouchoirs venez avec des couches ». Juste pour dire que le public allait pleurer de joie. Eh bien  l’intellectuel Kabore et son fidèle compagnon Lucas ont tenu parole. Le moins que l’on puisse dire est que ceux qui ont effectué le déplacement dans la nuit du vendredi en ont eu pour leur dose de bonne humeur et de fous rires.

Le public en a eu pour son compte

Avant que le groupe ivoirien ne monte sur la scène, le jeune humoriste Burkinabé qui se démarque positivement à travers des vidéos à la fois drôle et parlantes, El présidente a installé confortablement les Ouagalais. D’entrée de jeu, El présidente a fait marrer son public en dansant sur la chanson « Rosalie » de l’artiste musicien Koubozo. Il a imité également la voix du président du Faso et du premier ministre Paul Kaba Thieba dans le but d’amuser la galerie.

El présidente dans ses œuvres

Après El présidente l’intellectuel Kabore est monté en premier sur la scène du CAR avec une blouse de docteur avant d’être rejoint par Lucas qui se jouait les malades. Dans la première partie de leur spectacle les Zinzins de l’art ont évoqué dans la bonne humeur la problématique des faux médecins ou médecins incompétents. Dans leur show les deux humoristes ont parlé également de politique de justice et ont fait rire encore le public en racontant des anecdotes sur les forces républicaines de Cote d’Ivoire (FRCI). A la fin de leur mise en scène l’intellectuel qui s’était mis dans la peau d’un dozo et Lucas dans le rôle du journaliste ont souhaité ceci pour le Burkina Faso « Un pays en charme avec ses gendarmes et non un pays en larme avec ses gendarmes. Un pays avec une police qui patrouille et qui se débrouille et non un pays avec une police qui sème la trouille et nous dépouille ». Les Zinzins se produiront encore ce samedi 24 novembre sous le coup de 20h dans la cour du collectif des architectes du rire sise à Gounghin.

Les Zinzins de l’art ont prouvé tout le bien qu’on pense d’eux

 

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

Musique: Le quatrième album du rappeur et auteur-compositeur-interprète belgo-congolais  Damso devrait sortir à minuit ( 00h00mn)

Afriyelba

RECAPITULATIF SPORTIF DE LA SEMAINE DU 05 AU 11 DECEMBRE 2022.

Afriyelba

Mayweather-Pacquiao: Pourquoi le combat a été qualifié de combat du siècle

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR