Afriyelba
A la Une Société

HYACINTHE SANOU, LAUREAT DU PRIX CNN MULTICHOICE: VOICI CE QU’IL A GAGNE COMME GOMBO


Hier 19 octobre, le double lauréat à l’édition 2015 des prix CNN multichoice a, a cours d’une conférence de presse, présenté ses trophées aux hommes et femmes de médias. Cette Conférence organisée par l’UNALPHA et ISEC a permis aux journalistes d’en savoir plus sur ces prestigieux prix initiés à l’endroit des journalistes africains afin d’en prendre part au cours des éditions prochaines. Combien Hyacinthe Sanou gagne avec ces deux prix en terme de « Gombo »?, A voulu savoir un journaliste. « En terme de Gombo, ces deux prix me rapporte la somme de 4 000 dollars, plus une IPAD R3 » a répondu celui la qu’on appelait Sankara boys au Kenya. Conversion faite, cela équivaut à 2 350 000 F CFA le dollar actuel étant à 580 F CFA.

Tout ceci nous a coûté 100 000 F CFA

En plus de cette somme et du prestige que le journaliste de l’Observateur Paalga a acquis, il est éligible à des programmes de formation CNN qui lui permettront s’il venait à être retenu de faire 3 semaines de formations au siège de CNN. Invité à prendre la parole pour dire un mot sur Hyacinthe Sanou, Ousséni Ilboudo, directeur des rédactions de l’Observateur Paalga a fait une petite genèse des conditions dans lesquelles Hyacinthe Sanou et Adama Ouédraogo ont fait le reportage qui a valu toutes ces récompenses.

« L’idée a germé en fin de matinée. Hyacinthe Sanou et Adama Ouédraogo sont venus me voir pour me soumettre l’idée d’aller prendre une chambre à Azalaï Hôtel où les députés ont été logés pour voter la loi, afin de faire un reportage. Au début j’étais un peu réservé parce que je me suis dit que c’était risquant et dangereux. Après, je me suis laissé emballé par l’idée et je l’ai soumise au DP de l’Observateur Paalga qui a donné son ok. C’est ainsi que dans l’après midi vers 15h, ils sont allés réservés leur chambre et ont pu faire le boulot. Tout ceci nous a coûté la somme de 100 000 F CFA dont 70 000 pour la chambre et le reste pour leur café » a expliqué Ousséni Ilboudo sous les applaudissements bien nourris des journalistes.

Hyacinthe Sanou doit être récompensé à la hauteur de son travail

Kader Traoré, journaliste sportif à l’Observateur Paalga a quant à lui demander à l’UNALPHA de faire le plaidoyer auprès des autorités pour que Hyacinthe Sanou puisse être récompensé au niveau national à la hauteur de son travail. « Les Etalons footballeurs, lorsqu’ils font des exploits, sont récompensés par de fortes sommes d’argent et des villas, pourquoi pas faire la même chose avec Hyacinthe Sanou qui, il faut le dire a défendu vaillamment le drapeau du Burkina Faso au Kenya en remportant les deux prix » a dit Kader Traoré. Espérons que les autorités entendront cet appel pour récompenser Hyacinthe Sanou à la hauteur de son mérite. Toute chose qui incitera les autres journalistes à aller en compétition aux prix CNN Multichoice surtout que le président de l’UNALPHA a fait la promesse au Kenya que le prix restera au Burkina durant les 3 prochaines années. 


Articles similaires

Commerce :Le secteur du coton C-4 au cœur des échanges à koudougou

Afriyelba

FESTIGRILLE 10ans. Les organisateurs promettent un incroyable anniversaire aux festivaliers

Afriyelba

Kyassou-p Yèrè Yèrè: « Le son de Floby ft Iba One mérite un Grammy Awards »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR