30 October 2020

Institut français de Ouagadougou : une exposition photographique pour lancer la rentrée 2020-2021

Partager
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    35
    Partages

L’Institut français de Ouagadougou a effectué, le 18 septembre dernier, sa rentrée culturelle 2020-2021. Une rentrée marquée par le vernissage d’une Exposition de photographies des années 1936 de la Haute Volta, l’actuel Burkina Faso et un concert géant de l’artiste musicien, le prince national, Dez Altino.

Les visiteurs étaient nombreux à faire le déplacement du côté de l’IF pour satisfaire leur curiosité

C’est par une Exposition « Burkina 1936 » présentant une trentaine de photographies, en grande partie inédites, réalisées au pays des hommes intègres, réalisée avec la collaboration de L’ambassade du Brésil au Burkina que l’Institut français (l’IF) de Ouagadougou a lancé sa rentrée 2020-2021, ce 18 septembre 2020. C’était en présence du Directeur délégué, attaché culturel de l’Institut, Patrice Hauguel, de l’Ambassadrice de Brésil à Ouagadougou et Secrétaire général du ministère de la Culture des arts et du tourisme, Lassina Simporé. L’auteur des œuvres est Pierre Verger, photographe voyageur, né à Paris et mort à Bahia au Brésil. Sur les photographies on peut voir des Naaba ou roi d’anciens royaumes de la Haut Volta, l’organisation sociale de l’époque, des cavaliers, etc.

Une trentaine de photographies comme celle-ci a été exposée. ici il s’agit d’un cavalier de Ouayigouya dans le Yatenga.

Selon le témoignage de l’Ambassadrice de Brésil au Burkina, Regina Bettencourt, Bahia, la région dans laquelle Pierre VERGER a vécu, il y a beaucoup d’afro-brésiliens. « C’est une région où la culture africaine est très développée. Ces photographies témoignent donc les liens culturels et historiques très enracinés entre les Burkinabè et les Brésiliens », a-t-elle précisé.

L’Ambassadrice du Brésil au Burkina Regina Bettencourt.

Quant au Directeur de L’Institut français, Patrick HAUGUEL, il a manifesté sa satisfaction en ces termes « C’est un grand honneur de lancer cette nouvelle rentrée de l’IF avec une Exposition qui est le premier du genre à l’Institut français et peut être dans la ville de Ouagadougou ». L’Exposition se poursuit jusqu’au 10 octobre du mardi au samedi sauf mercredi de 9h à 12h et de 15h à 20h.

Patrick Hauguel, le Directeur de l’IF n’a pas caché sa satisfaction d’avoir accueilli l’Exposition.

L’un des moments forts qui ont marqué cette soirée fut le concert géant de Dez Altino, surnommé le prince national. Il a tenu en halène les mélomanes depuis le grand Méliès de l’IF de près de 2 heures d’horloge. Pour son tout premier concert live à l’IF, le Prince national à parcouru plusieurs titres de ses 6 albums.

C’était l’apothéose avec Dez et ses danseurs

Pour l’artiste, ce concert à l’IF n’est qu’un début car, à l’en croire, il a déjà beaucoup de contrats signés avant la Covid19. Ce fut dans une ambiance bon enfant que la soirée s’est terminée.

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    35
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR