Afriyelba
A la Une Cinéma Société

« JUSTICE ! LEVEZ VOUS » : Quand Ciné droit libre fait le procès de la justice


C’est dans la soirée du 9 décembre dernier qu’a eu lieu l’atelier génération consciente tenu à la faveur de la 14e édition du festival Ciné droit libre. Etaient présents sur le plateau de l’espace Gambidi, Abdoulaye Diallo, l’un des co-fondateurs de ciné droit libre, l’artiste activiste Smockey et Claudy Siar. Face à eux, un public essentiellement composé de jeunes qui n’est pas allé du dos de la cuillère pour décrier les maux qui minent la justice et appelé à un réel changement.

L’atelier génération consciente est entré dans le vif du sujet de la 14e édition du festival Ciné droit libre placée sous le thème : « Justice ! Levez-vous ». Une thématique qui, il faut le dire, est d’actualité eu égard à l’exaspération des populations face aux nombreux dossiers qui sommeillent toujours dans les tiroirs.  A travers cette thématique, selon Abdoulaye Diallo, Ciné droit libre entend interpeller toutes les formes de justice. « C’est pour leur dire qu’elles ont assez dormi, qu’elles sont longtemps restées assises sur des piles de dossiers donc, il faut qu’elles se réveillent parce qu’elles sont « derniers de la classe » », a-t-il lâché. Dans le contexte burkinabè, pour le promoteur du festival, la situation est plus alarmante ce d’autant plus que les juges bénéficient de conditions optimales de travail. « Toutes leurs revendications ont été acceptées donc,  normalement on doit être en droit d’attendre de ces gens-là un travail propre », a-t-il souhaité.

Claudy Siar lors de l’atelier génération consciente couleurs tropicales

Parlant toujours du thème, l’artiste Somckey, lui, dira que « Justice ! Levez-vous » est un jeu de mots avec « Accusé, levez-vous ». « On demande toujours à l’accusé de se lever mais jamais à la justice de faire son travail. Particulièrement au Burkina, il est important de rappeler qu’il y a des juges qui se battent mais malheureusement il y en a aussi qui camouflent et escamotent des dossiers », a-t-il indiqué. Le décor ainsi planté, Claudy Siar s’est tourné vers le public pour recueillir également les avis des uns et des autres sur cette thématique de la 14e édition de ciné droit libre. Et, le moins que l’on puisse dire c’est que ce dernier n’a pas été avare en interventions. Et, tous étaient d’accord qu’il faut un toilettage du système judiciaire si l’on veut que les dossiers qui sommeillent, entre autres, l’affaire Flavien Nébié, Thomas Sankara et Norbert Zongo soient enfin jugés.

Plusieurs jeunes ont pris d’assaut l’espace Gambidi pour suivre l’atelier

Mais, ce n’est pas tout. Les dirigeants africains ont aussi été pointés du doigt du fait de leur gestion mafieuse de l’appareil de l’Etat. En effet, « Justice ! Levez-vous » pour les participants à l’atelier génération consciente c’est aussi faire en sorte qu’il y ait plus de justice sociale. A les entendre, les inégalités restent toujours criardes et le fossé entre riches et pauvres ne fait que se creuser davantage. Sur cette question, Smockey est aussi intervenu pour signifier qu’il est difficile de comprendre qu’au Burkina l’un des pays les plus pauvres on se retrouve avec des ministres qui roulent dans des voitures de luxes et qui disposent de sommes faramineuses pour mettre le carburant. « C’est vrai que sur le continent quand on entre en politique tout de suite on a une grosse villa, une grosse voiture… C’est étonnant…. », s’est aussi offusqué Claudy Siar.

L’autre sujet qui a fait l’objet de débats à cet atelier a été la question de l’immigration. Là-dessus, les uns et les autres se sont accordés pour dire que la responsabilité de tous est engagée. D’où, la nécessité de changer de paradigme en travaillant à une prise de conscience générale.

Adama SIGUE


Articles similaires

Ibrahim HEBIE, fils de Missa Hébié : »Nous allons reprendre le tournage du film juste après les obsèques »

Afriyelba

Festival Ouaga-New York: Les artistes burkinabè sont partis

Afriyelba

R. Kelly : en couple avec une jeune femme de 19 ans, il est moqué par les internautes

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR