Afriyelba
A la Une

La deuxième édition de l’exposition d’arts visuels Yiriwa se tient du 1er au 6 mai à Bobo Dioulasso.


La deuxième édition de l’exposition d’arts visuels Yiriwa se tient à Bobo Dioulasso du 1er au 6 mai 2023. Cet évènement organisé par le collectif Wekré-Eclosion se tient une fois tous les deux ans et entend rapprocher les arts plastiques des populations. Cette année, il réunit 30 artistes du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal et a pour thème  »Wiili », pour dire que le Burkina Faso doit rester debout en dépit des difficultés que traverse le pays. 

Aboubacar Sanga, coordonnateur du collectif Wekré-Eclosion.

Après une première édition réussie il y’a deux ans, le collectif Wekré-Eclosion qui s’est donné pour mission de vulgariser les arts visuels au Burkina et dans la sous région rebelote avec la deuxième édition. Alors que l’édition 1 c’est tenue au sein du musée communal de Bobo Dioulasso, cette fois c’est la salle du ciné Guimbi qui abrite l’évènement qui durera 6 jours. Cela permettra de faire la promotion de l’espace qui est en chantier afin de lui donner de la visibilité et l’accompagner dans sa recherche de financement. Selon Aboubacar Sanga, coordinateur du collectif Wekré-Eclosion, organiser Yiriwa vise à combler un vide. «Bobo Dioulasso est le poumon culturel du Burkina et les artistes plasticiens bobolais font partie des artistes les plus créatifs et les plus ingénieux du pays. Il manquait donc dans le dispositif culturel bobolais ce genre d’activité pour parler des artistes et de leur travail» a-t-il déclaré. Il a également donné les raisons du choix du thème  »Wiili ». « Le thème signifie réveille-toi et répond au contexte de notre pays où on demande aux gens d’avoir un sursaut patriotique. On demande aux artistes dans le sens de leurs créations de travailler à apporter leur contribution au solutionnement de la situation à travers leurs œuvres» a-t-il expliqué.

Indépendance Dognon est disigneur du Mali et prend part à Yiriwa 2.

Les 30 artistes présents présenteront 30 tableaux à raison de 3 tableaux par artistes. 5 disciplines à savoir la performance, la sculpture, la photographie, le disign et la peinture seront représentés. On compte parmi les artistes 26 burkinabè, 3 maliens et 1 sénégalais. Indépendance Dognon est disigneur venue du Mali et prend part à Yiriwa avec beaucoup de satisfaction.«Cet évènement nous permet de découvrir d’autres artistes et de rencontrer d’autres publics. Je présente deux pièces de sculpture qui parlent de la diversité culturelle, de couleurs, de chances et d’égalité. Je me sers des rubans de couture pour représenter un univers ambrasser par la diversité humaine, dans le but de rechercher l’équilibre pour un meilleur monde où l’humanité trouve son sens» a-t-elle avancé.

Le public présent au vernissage de Yiriwa 2.

Le collectif Wekré-Eclosion espère pour cette édition drainer un public encore plus nombreux que celui de la première édition. Les 30 artistes vous attendent jusqu’au 6 mai dans la cour du ciné Guimbi afin de vous de faire découvrir leurs œuvres plus créatifs les uns que les autres.

Par Wend Kouni


Articles similaires

FESTIVAL INTERNATIONAL DES ARTS ET CULTURE D’AFRIQUE: C’est du 12 au 15 mai en Côte

Afriyelba

Résumé des performances des étalons du 07 au 13 novembre.

Afriyelba

Prestation de l’humoriste burkinabè Lajaguar au Palais des Congrès de Lomé

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR