Afriyelba
A la Une Culture

Le marché d’art contemporain de Ouagadougou  »WEKRÉ » rend hommage à la femme pour sa quatrième édition du 6 au 12 novembre.


La quatrième édition du marché d’art contemporain de Ouagadougou  »WEKRÉ » se tient du 6 au 12 novembre 2023 à Ouagadougou. Cette édition réuni les artistes plasticiens originaires de 9 pays intervenants dans plusieurs disciplines. Le thème retenu cette année est  »L’invention de la femme en art » et les femmes de Tiébélé spécialisée dans la peinture murale sont à l’honneur.

Aboubacar Sanga, secrétaire général du Collectif WEKRÉ est satisfait du début de l’édition 4.

Pendant 7 jours, le parc urbain Bangr Weogo prend les allures d’une salle d’exposition d’oeuvre d’art plastique à ciel ouvert. Initié par le Collectif WEKRÉ, cet évènement annuel vise en mettre en valeur l’art plastique au Burkina. Les différentes disciplines représentées sont la peinture, la sculpture, la photographie, le design et la performance. 60 artistes venus du Burkina, du Mali, du Togo, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Congo, du Sénégal et du Bénin. Le secrétaire général du Collectif WEKRÉ Aboubacar Sanga est satisfait dès le démarrage de WEKRÉ 4. «Les critiques que nous avons reçu les éditions écoulées nous ont permis d’atteindre cette amélioration. Nous avons choisi cette année de rendre hommage aux femmes et cette année le commissaire d’exposition est une femme à savoir Mathilde Moreau. Nous avons également la chance d’avoir les femmes de Tiébélé qui font partie du patrimoine immatériel de l’UNESCO. Je remercie mon équipe et tous les artistes qui portent cet évènement car sans création il n’y a pas d’évènement » a déclaré Aboubacar Sanga. La scénographie fait partie des innovations de cette quatrième édition et elle est assurée par Sada Dao et Abou Sidibé.

Mathilde Moreau commissaire d’exposition de WEKRÉ 4.

Mathilde Moreau, commissaire d’exposition de la quatrième édition du marché d’art contemporain de Ouagadougou et directrice honoraire de l’école des beaux-Arts arts d’Abidjan est heureuse de prendre part à l’évènement. « Le niveau de l’évènement va en grandissant et j’aimerais saluer tous les artistes présents au Burkina malgré ce que traverse le pays. Par leur engagement, les plasticiens contribuent à écrire l’histoire de ce pays» a-t-elle confié. Quand au choix du thème, Mathilde Moreau estime que la femme ne doit plus être reléguée au second plan. « La femme a toujours été lésée en étant toujours au second plan en étant seulement au foyer à s’occuper des enfants. La femme a un droit de cité dans le secteur de l’art contemporain aujourd’hui et il y’a de plus en plus de femme qui émergent dans ce secteur» a ajouté Mathilde Moreau.

Binta Alexandra Diarrah, peintre malienne est heureuse de participer à WEKRÉ 4.

La peintre malienne Binta Alexandra Diarrah est très satisfaite de participer à WEKRÉ 4. «Cest un honneur de participer à ce WEKRÉ qui a un caractère international. J’ai rencontré de nouvelles personnes parmi lesquelles des artistes qui exposent depuis des années. J’apprends beaucoup» a-t-elle laissé entendre.

Le vernissage de WEKRÉ 4 s’est déroulé ce mardi 7 novembre et a connu la participation de grandes personnalités dont Maître Passéré Titinga, trésor humain vivant.

En rappel, WEKRÉ 4 se tient du 6 au 12 novembre à Ouagadougou, au parc urbain Bangr Weogo. Vous y êtes attendus.

Par Wend Kouni.


Articles similaires

HAMED FARRAS au Marley d’or:  » ce soir le public burkinabè verra un Hamed Farras tout flamme tout feu »

Afriyelba

Lucien Kienou à Couleurs vacances: Il s’est sapé à 12 500 pour gagner 69 000 F CFA et….

Afriyelba

ABONNEMENT CANAL+: C’est désormais possible avec Coris Money

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR