Afriyelba
A la Une Société

Le porc au four, très prisé par certains et rejeté par d’autres.


La viande du porc est devenue aujourd’hui l’ un des mets les plus prisés par les Ouagavillois. Comme tout autres aliments, la viande du porc a des adorateurs et des détracteurs. Mais force est de reconnaitre que la viande de porc à ses inconditionnels , des consommateurs pour qui c’est devenu une addiction d’en consommer.

 

Le porc au four.

La viande du porc communément appelée   »porc au four » est appréciée par de nombreux burkinabè. Certains n’en consomment pour des raisons d’interdits culturel, et d’autres pour des raisons religieuses . Yassinte Nakoulma lui en raffole. « La viande du porc est devenue pour moi une habitude. Chaque jour, celui qui vend le porc au four à côté sait qu’il va m’envoyer pour 1000f. En fait, c’ est devenu comme ceux qui fument la cigarette, c’est ma cigarette comme ça [rire ] » a-t-il déclaré.
Par ailleurs le commerce de la viande de porc permet à des citoyens de s’épanouir. Georges Ouédraogo fait de bonnes affaires  << Ce métier me donne beaucoup d’argent. Mes clients apprécient très bien mon travail et ça me rend très fier. Je vais vous dire que je nourris ma famille, scolarise mes enfants, bref je fais tout en exerçant ce travail. Ça me rapporte beaucoup » a-t-il confié.

Deux raisons expliquent l’attachement de la population à la viande du porc. Premièrement, c’est la non cherté de cette viande. << Quand tu achète 1000f la viande du porc, tu seras rassasié mais pour les autres viandes comme le mouton, le bœuf , les poulets, c’est très cher>>, aindiqué Madi Konkobo, un consommateur.

La deuxième raison, c’est tout simplement l’amour pour cette viande. <<Moi personnellement, je mange la viande du porc parce que j’aime cette viandes. J’ai commencé à manger cette viande depuis mon enfances. Lors des fête, mon papa aimais tuer le porc pour nous. Je vous dis, avant on la préparait avec l’eau seulement et ça suffisait pas, maintenant il y a le four qui la donne une qualité extrême. Cette viande est très géniale. Et si vous voulez, venez gouter avec moi , vous aller témoigner>> a expliqué Nana Florence, une des gourmets de la viande du porc.

Précisons que la ville de Réo dans le Sanguié est réputée être  » le paradis du porc au four ».

Par Yamba 

 


Articles similaires

50e anniversaire du FESPACO: Une réduction des films en compétition recommandée

Afriyelba

FESTIVAL LES NUITS DJONGO  : C’est parti pour la 2ème édition

Afriyelba

Programme DSSR: Les bénéficiaires ont reçu leurs boites à outils

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR