Afriyelba
A la Une Musique

Le reggae maker ivoirien Kajeem a présenté son neuvième album Raggafrika au public burkinabè ce vendredi 12 mai.


Le reggae maker ivoirien Kajeem a présenté son tout dernier album sorti le 7 mars dernier à ses fans de Ouagadougou ce vendredi 12 mai. C’était à l’occasion d’un show case que l’artiste a donné au Stress Out. En plus de présenter les titres de l’album Raggafrika, ce fut une occasion pour Kajeem de revisiter son riche répertoire vieux de 30 ans. 

Kajeem le fils de Jah.

Kajeem est un artiste ivoirien qui a choisi de performer dans le style reggae. Après 30 ans de carrière, celui qui se fait appelé le fils de Jah a à son actif 9 albums. Le dernier en date intitulé ragga Afrik est sorti le 7 mars dernier à Abidjan. Selon l’artiste, le public ouagalais l’a toujours accueilli chaleureusement et c’est un plaisir pour lui de communier avec ce public et lui présenter sa dernière œuvre en date. « Je suis super content parce que comme vous avez pu le constater il y’avait une belle fusion. Depuis la sortie de l’album c’est la première fois qu’on joue les différents titres suivi d’explication et d’échanges avec le public. Je suis heureux que ca se fasse à Ouagadougou car je suis un de ceux qui s’estiment bénis parce que vraiment adopté par le public burkinabè. Depuis le début de ma carrière le public ouagalais m’a toujours porté » a-t-il indiqué. Ragga Africa aborde les thèmes de l’éducation, les promesses électorales non tenues, les rapports entre les hommes et aussi l’engagement citoyen. Le thème d’internet et ses dérives ont également été abordés. Pour faire grandir le nouveau-né, il est prévu une tournée internationale et une tournée de proximité à l’intérieur de la Cote d’ivoire jusqu’au 7 octobre avec le grand concert de célébration des 30 ans de carrière de l’artiste au palis de la culture d’Abidjan. Pour Kajeem, il était également important pour lui de venir au Burkina pour témoigner son soutien au pays qui traverse des moments difficiles.

Le public présent au show case de Kajeem au Stress Out.

Ce rendez-vous a été l’occasion pour l’artiste et ses fans de revisiter son riche répertoire. L’artiste a en effet produit tout au long de sa carrière des tubes qui ont traversés le temps et se sont invités à cette présentation de sa dernière œuvre. « Même quand on vient pour un projet bien précis on est obligé de faire référence aux anciens morceaux parce qu’il y’a beaucoup de nostalgiques » a-t-il confié. Claude Tiendrébéogo fait partie des fans des premières heures du fils de Jah et il ne cache pas son bonheur d’avoir assisté à ce moment de partage avec Kajeem. « Ce fut un grand plaisir pour moi de le revoir ce soir. Je le suis depuis son premier album jusqu’à Raaga Africa. Il est resté toujours aussi dynamique sur scène » a-t-il confié.

Claude Tiendrébéogo, fan de l’artiste.

Pour la célébration de ses 30 ans de carrière les fans de Ouagadougou attendent l’artiste pour un spectacle.

Kajeem a saisi l’occasion pour féliciter les fondateurs de la cérémonie des Marley d’or qui est la seule cérémonie de distinction des acteurs du reggae en Afrique.

Par Wend Kouni


Articles similaires

MC One: « J’irai m’incliner sur la tombe du Burkinabè qui….. »

Afriyelba

FOOT (Vidéo) : La première COPA america réservée aux nains bientôt lancée

Afriyelba

Qui a enceinté Nathalie Koah?

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR