Afriyelba
A la Une Artisanat Cinéma Culture Humour Mode Musique

L’OAPI a tenu sa 63e session ordinaire à Ouagadougou le 12 décembre 2023.


La 63eme session ordinaire du conseil d’administration de l’Organisation africaine et de la propriété intellectuelle (OAPI) a débuté ce mardi 12 décembre 2023 à Ouagadougou. A cette occasion, 17 ministre des 17 pays membres de l’organisation ainsi que de nombreux observateurs ont fait le bilan de son fonctionnement mène la réflexion pour de meilleurs résultats à l’avenir. Ladite cérémonie était placée sous le patronage de son excellence le premier ministre, chef du gouvernement Apollinaire  Johachimson Kyelem de Tambèla.

Les travaux de la 63e session ordinaire de l’OAPI se sont déroulés à l’hôtel Lancaster.

Il est de coutume pour l’OAPI de réunir ses instances dirigeantes pour faire un bilan des activités de la direction générale et réfléchir sur les questions stratégiques, financières et politiques pour garantir une meilleure protection de la propriété intellectuelle. Ouagadougou a été choisie pour abriter cette 63e session ordinaire dont l’ouverture officielle a eu lieu ce mardi 12 décembre 2023 à l’hôtel Lancaster. Selon Léa Mboua/Koyassoum-Doumta, ministre centrafricaine du commerce et de l’industrie; vice présidente du conseil d’administration de l’OAPI et présidente de la réunion, ce rendez vous permettra de faire le bilan depuis la session écoulées et de poser les perspectives pour les années à venir afin d’être à jour de l’évolution technologique. «Nous n’avons pas le choix de rester derrière surtout quand nous voyons les jeunes s’accrocher à la nouvelle technologie, nous sommes condamnés à les accompagner. Nous croyons fermement que l’avenir ne sera pas comme le passé que nous avons vécu. Nous sommes convaincus que l’Afrique doit ensemble ensemble et c’est le sens même de notre communauté », a-t-elle signifié.

Madame la ministre du commerce et de l’industrie de la Centre Afrique, vice présidente du conseil d’administration de l’OAPI

Et pour le directeur général de l’OAPI Denis Bohoussou, les conclusions de cette rencontre seront mis à exécution pour permettre à la nouvelle génération de s’imprégner de tous les domaines de l’innovation. «Nous allons dans cette réunion présenter le bilan des activités passées sur la question. Mais aussi le plus important nous allons présenter les nouveaux projets. Donc allons faire en sorte que les innovations ne dorment pas dans les tiroirs » a laissé entendre monsieur Denis Bohoussou. Précisons que les experts de l’organisation sont en réflexion sur toutes ces questions depuis le 3 décembre 2023.

Serge Poda, ministre burkinabè du l’industrie.

Par la voix du ministre hôte de cette 63eme session ordinaire de l’OAPI, le premier ministre burkinabè par ailleurs patron de la cérémonie a manifesté la fierté du Burkina d’accueillir la présente session. « C’est une joie immense et une fierté légitime pour notre belle capitale et partant le Burkina Faso d’abriter cette année la 63e session ordinaire de l’OAPI. Je témoigne ma gratitude à tous ceux qui ont bravé la peur à cause de tout ce qui se dit sur la situation sécuritaire de notre pays pour être présents à cette session. C’est avec un espoir légitime que mon gouvernement à l’instar des autres gouvernements ici représentés attend le concours de l’OAPI dans la quête d’un nouveau modèle de développement basé sur nos valeurs et ressources propres et notre intelligence collective. Je vous exhorte a facilité la mise en œuvre du plan stratégique 2023-2027 de l’OAPI en prenant des résolutions pertinentes qui concourent à l’atteinte des objectifs visés» a fait savoir le ministre Serge Poda. Pour atteindre ces objectifs, l’OAPI peut compter sur la coopération sino-africaine, a en croire la délégation de la république populaire de Chine présente à cette cérémonie.

Notons qu’une délégation de l’OAPI a été reçu par le président de Faso le capitaine Ibrahim Traoré. La délégation a remercié le chef de l’État pour l’accueil qui leur a été réservé et a assuré que l’OAPI soutien le Burkina dans la quête de sa souveraineté.

La photo de famille à la fin de la cérémonie d’ouverture.

Pour rappel, l’OAPI a pour mission entre autres de mettre en œuvre les procédures administratives communes découlant du régime uniforme de protection de la propriété industrielle ainsi que les stipulations des conventions internationales en ce domaine auxquelles les États membres ou l’OAPI ont adhéré et de rendre les services en rapport avec la propriété intellectuelle.

Par Wend Kouni. 


Articles similaires

MUSIQUE : « L’homme c’est l’homme » le nouveau message de D-oud la paix

Afriyelba

La Fouine clashe Booba sur un nouveau titre

Afriyelba

CELEBRITIES DAYS 2019 : « A tout acteur tout honneur »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR