Afriyelba
A la Une Société

LUTTE CONTRE LE CANCER: Les Premières dames des pays africains membres de l’OCI en ordre de bataille


Le séminaire de haut niveau sur la promotion de la sensibilisation à la lutte contre le cancer et les programmes de plaidoyer a ouvert ses portes, ce 2 août 2018, à Ouagadougou. C’était en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et 17 délégations de Premières dames des pays africains membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

« Engagement solidaire pour lutter contre le cancer », c’est autour de  ce thème que les Premières dames des pays africains membres de l’OCI se sont réunies dans la capitale burkinabè. Cette rencontre organisée par l’OCI en partenariat avec la Banque islamique de développement (BID), est un prolongement d’un engagement pris par les Premières dames en avril 2016, en marge du 13e sommet de l’OCI tenu, en Turquie. Elles s’y étaient, en effet, engagées à encourager et à participer activement à la promotion des programmes de sensibilisation au cancer dans leurs pays respectifs. Le sommet qui se tient actuellement à Ouagadougou est donc un pas de franchi.

Toute chose que l’ensemble des intervenants au pupitre, lors de la cérémonie d’ouverture, le 2 août dernier, ont apprécié à sa juste valeur à commencer par le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé. Après avoir remercié les Premières dames pour le choix porté sur sa commune pour tenir un tel évènement il a, en effet, indiqué que cette rencontre est très importante dans la lutte contre le cancer eu égard à l’évolution de la maladie en Afrique.

Sika Kaboré, première dame du Burkina et patronne de la cérémonie a invité tout le monde à s’impliquer dans la lutte contre le cancer en Afrique

Sont de cet avis également, le directeur pour l’Afrique de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Abdou Razack Shaoukat et Muhammad Aslam Khan, représentant de l’OCI. Ce dernier a exprimé sa satisfaction de voir que les Premières dames sont à l’œuvre pour renverser la tendance. « S’engager ensemble est déjà une avancée dans la lutte contre ce fléau surtout que le nombre de personnes malades ne cesse de croître », a-t-il dit.

Pour sa part, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr. Moeti Matshidiso, a mentionné que dans la lutte contre le cancer, il est important que la priorité soit accordée à la prévention primaire. Aussi, pour elle, il faut travailler à l’amélioration des conditions de soins pour les personnes qui souffrent de cette maladie avant d’inviter les autorités à se joindre à cette lutte. « Si nous travaillons ensemble, nous pouvons sauver des millions de vies », a déclaré, pour terminer, Moeti Matshidiso.

Les premières dames présentes à la cérémonie posant en famille avec le président du Faso pour la postérité

Dans son discours d’ouverture, la Première dame du Burkina Faso, Sika Kaboré, patronne de la cérémonie, a d’abord salué la disponibilité des institutions dont l’OCI et le BID. « L’intérêt qui nous guide tous ici est de protéger la santé publique afin de favoriser le développement économique et social de nos pays », a-t-elle d’emblée, lancé. Car, a-t-elle expliqué, le cancer constitue dans le monde la deuxième cause de décès et 70% de ces décès surviennent dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire dont les pays membres du Groupe Afrique de l’OCI. « Au Burkina Faso, 6200 familles sont endeuillées chaque année du fait de cette maladie, soit environ 25 décès par jour et un décès par heure », a précisé Sika Kaboré. Une réalité qui est malheureusement commune à bons nombres de pays africains. D’où la nécessité, selon la Première dame du Burkina, d’un engagement commun pour susciter la mobilisation générale de tous les acteurs du développement et des dirigeants dans la lutte contre ce fléau.

Dans cette lutte, elle préconise, entre autres actions, un soutien franc aux programmes de prévention et de prise en charge de la maladie, notamment en renforçant les programmes de sensibilisation sur les changements de style de vie et en développant le dépistage et le traitement des cancers.

Une vue des participants à la cérémonie d’ouverture

« Aussi, nous les premières dames, en première ligne de cette lutte, nous devons être mises à contribution aux côtés des pouvoirs publics et des partenaires au développement pour faire de cela une réalité au grand bonheur de nos populations », a-t-elle soutenu. Le séminaire de haut niveau, a-t-elle poursuivi, s’inscrit dans le processus de leur engagement solidaire et réaffirme leur détermination à mutualiser leurs efforts en vue de la prévention et du traitement du cancer sous toutes ses formes. Les conclusions des travaux entrepris par les experts depuis hier, 1er août et qui se poursuit ce 2 août donnera des pistes d’actions aux Premières dames afin qu’elles puissent mener à bien cette lutte contre le cancer.

Et Sika kaboré de préciser que : «  ces conclusions nous permettront de renforcer notre rôle en tant que 1res dames et force d’interpellation et d’accompagnement dans la lutte auprès des PTF ; de nous informer sur les opportunités d’accompagnement technique et de financement auprès des PTF ; de partager les meilleures pratiques et de promouvoir un mécanisme de coordination régionale dans les registres de cancer, de planification et de la mise en œuvre de plans de contrôle du cancer ; de susciter la mobilisation et la mise en place de l’assistance technique nécessaire au renforcement des capacités des systèmes nationaux de cancer et enfin, élargir l’accès à la prévention, au diagnostic et aux soins du cancer »

Adama SIGUE

ENCADRE

Les délégations des premières dames qui ont pris part au séminaire de haut niveau

-Le Bénin

-Le Burkina Faso

-Le Cameroun

-La Côte d’Ivoire

-Le Gabon

-La Gambie

-La Guinée

-La Guinée Bissau

-Le Mali

-Le Mozambique

-Le Niger

-Le Nigéria

-Le Sénégal

-La Sierra Léone

-Le Tchad

-Le Togo

-L’Ouganda

Adama Sigué


Articles similaires

FESPCAO 2019: Le Rwanda, pays invité d’honneur

Afriyelba

ELECTION MISS RONDE: VOICI CE QUE LA MISS ET SES DAUPHINES VONT GAGNER

Afriyelba

Voici comment Sidiki Diabaté à rendu hommage à Arafat le jour de son concert

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR