Afriyelba
A la Une Sport

Lutte traditionnelle en pays San : Eloi Zerbo, sacré maitre de l’arène de Pankélé


 A quelques jours du championnat national de lutte traditionnelle qui se tiendra chez son voisin à Tougan ce 23 avril, le tournoi de lutte traditionnelle de Pankélé à tenu le pari de sa 8ème édition. Les convives ont eu droit à de belles empoignades trois heures durant à travers 204 combats aussi bien masculins que féminins le dimanche 16 dernier . Malgré le soleil ardent, des milliers de spectateurs n’ont pas voulu se faire conter l’évènement. Pour la soirée du samedi, 18 combats en tout soit, 9 pour les classements et 9 pour les finales y compris celles de la compétition open (toute catégories) était au programme. Chez les dames trois (3) catégories étaient en compétition (60 kg, 65 kg et plus de 65 kg) contre quatre (4) chez les hommes (60 kg, 65 kg, 76 kg et plus de 76 kg). Le rendez-vous de Pankélé a su mobiliser des lutteurs venus du Kadiogo (Ouagadougou), du Boulkiemdé (Koudougou), du Sanguié (Réo), du Mouhoun (Dédougou) et du Nayala (Toma). Le spectacle était beau et très intense car beaucoup de lutteurs se connaissaient déjà dans les arènes.

Lutte
Eloi Zerbo est le champion indiscutable de la région

En dame chez les plus de 65 kg, Doyé Emelie, Formatrice à l’Ecole nationale de Police a su faire parler sa technique et sa force face à Kaboré Inès. C’est encore Doyé Emelie qui a remporté la compétition open en dame en terrassant Toé Nadine. Elle remporte en plus d’un vélo, une moto dame, 55000 Fcfa et d’autres lots. Du coté des 76 kg homme, Débé Blaise (professeur d’EPS à Ouagadougou), bien connu du public car champion de sa catégorie à la semaine Nationale de la Culture 2016, n’a laissé aucune chance au lutteur de Koudougou, Go Abdoulaye. Le vainqueur remporte pour l’occasion un vélo et plusieurs lots. Le combat le plus attendu était celui de la finale open chez les hommes. Les deux lutteurs se connaissent depuis plusieurs années et la rivalité sur l’arène ne fait qu’augmenter au fil du temps. L’un est un buffle natif du Nayala et l’autre un python qui vit dans les sables, natif du village de Djèrè. L’un a promis de conserver son titre de champion de Pankélé, l’autre  promet de le lui retirer .

Le combat fut très ardu et technique entre Zerbo Eloi, le python et Kawané Romaric, le buffle. Comme par un jeu de cache-cache, le python après quelques minutes de lutte acharné, ceintura le buffle et le plaqua au sol. Et s’en était fini pour ce combat tant attendu. Zerbo Eloi se succède à lui-même. Il remporte comme prix une moto homme, la somme de 75.000 Fcfa et plusieurs lots. Dans la compétition par catégorie, les quatre premiers ont été primé. Les premiers s’en sortent avec des vélos, des charrues et plusieurs lots.

 

Voici le Palmarès de la 8ème édition Compétition par catégorie

Chez les dames  -60 kg : 1ère Nabi Josiane (Koudougou) 2ème Idiéné Léonie (vilage de Pankélé)

                           – 65 kg : 1ère Pankié Romaine ( village de Yaba) 2ème Zié Yvette(Ouagadougou)

                            -Plus de 65 kg : 1ère Doyé Emélie (Ouagadougou) 2ème Kaboré Inès (Koudougou) 

hommes 60 kg : 1er Traoré Dramane (Djèrè) 2ème Yamba Barthelemy (Zouma)

                          -65 kg : 1er Konané Moussa (Koiyo) 2ème Toé Gilbert

                          -76 kg : 1er Débé Blaise (Ouagadougou) 2ème Go Aboubacar (Koudougou)

                         -Plus de 76 kg : 1er Kawané Romaric (Toma) 2ème Toé Ferdinand

Compétition open

                                Dame 1ère Doyé Emelie (Ouagadougou) 2ème Toé Nadine

                                 Homme 1er Zerbo Eloi (Djèrè) 2ème Kawané Romaric (Toma


Articles similaires

RWANDA : Inauguration de la première usine de fabrication de smartphones

Afriyelba

CLASH ENTRE SOFIANO ET BARSA DJ : La dédicace de la honte

Afriyelba

FLOBY est devenu une entreprise

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR