Afriyelba
A la Une Musique

MARLEY D’OR: Il faut aller au delà du simple trophée


La deuxième édition des  Marley d’Or dont la cérémonie de récompense a eu lieu le 9 mai dernier au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou a vu Sana Bob marché sur la plus haute marche du podium. Il a été désigné « Marley d’or » la récompense suprême de l’évènement par les membres du jury en remplacement de Martin Ntéri, tout premier lauréat. En plus du trophée du Marley d’or, le Kundé d’or 2015 a reçu les Marley du Public et de la meilleure vidéo.

Comme nous l’avions annoncer bien avant la soirée des récompenses, l’année 2015 est sans doute l’année de Sana Bob. Elle aurait été une année plus joyeuse, plus prometteuse pour la carrière de l’artiste si et seulement si les « Marley d’or » étaient doté d’une enveloppe financière. On félicite déjà Madess d’avoir eu l’idée d’organiser cet évènement qui contribuera sans aucun doute à booster la musique reggae au Burkina Faso mais il faut qu’il aille au delà du simple trophée pour les récompenses. Lors de la conférence de presse annonciatrice du programme des activités, les organisateurs avaient confié que le budget de l’organisation de la 2e édition des « Marley d’or » était de 35 millions de F CFA.

Et de cette somme, rien n’a été réservé pour les lauréats. Tout comme les Kundé qui offre 1 500 000 au kundé d’or ou Airtel Trace Music Star qui a offert 3 millions au gagnant national, le commissaire général fera mieux la promotion du reggae en offrant au moins une petite enveloppe aux lauréats pour les aider dans leur carrière. On nous dira que les Marley d’or ne sont pas à comparer avec les kundé d’or ou Airtel Trace Music Star mais lorsqu’on a pas les moyens d’organiser un évènement qui soit à même d’apporter un plus à la carrière des artistes qu’on ne le fasse pas.

A défaut de leur apporter une assistance financière, Madess et ses collaborateurs auraient pu au moins produire le prochain album ou clip du « Marley d’or » ou encore lui trouver des spectacles au niveau national ou international pour qu’il puisse profiter de son sacre. Sana Bob a pris trois trophées et après? Ces trophées vont lui apporter quoi de concret? Rien. Il ne pourra qu’à les exposer dans sa chambre pour les montrer à ses enfants et à ses visiteurs. Vivement que les organisateurs revoient leur copie sinon les « Marley d’or  » fait de la sorte reviendra pour le commissariat à se sucrer sur les dos des artistes plutôt que de faire leur promotion.


Articles similaires

Concerts de Imilo Lechanceux: Les tickets seront disponibles la veille

Afriyelba

LES NUITS DE LA MODE, ETAPE I : Un premier rendez-vous à succès

Afriyelba

BBDA: Plus de 32 millions pour financer les projets des artistes

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR